Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Rebond des bourses européennes dans les premiers échanges

Marché : Rebond des bourses européennes dans les premiers échanges

Rebond des bourses européennes dans les premiers échangesRebond des bourses européennes dans les premiers échanges

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont rebondi mercredi dans les premiers échanges, l'annonce surprise d'un nouvel assouplissement de la politique monétaire japonaise, après celles de l'Europe et des Etats-Unis, ayant momentanément apaisé les craintes concernant la croissance mondiale et relégué au second rang les inquiétudes liées à la situation de l'Espagne.

À Paris, le CAC 40 reprend 0,65% à 3.535,62 points vers 9h45. À Francfort, le Dax gagne 0,46% et à Londres, le FTSE 0,4%. L'indice paneuropéen Eurostoxx 50 progresse de 0,64%. Le CAC 40 affiche un gain de près de 10% depuis le 1er janvier.

La Banque du Japon (BoJ) a de nouveau assoupli sa politique monétaire en annonçant une augmentation de ses achats de titres deux fois supérieure au montant habituel, une décision prise face au ralentissement de l'économie nippone, que les tensions des derniers jours avec la Chine risquent d'amplifier.

Cette annonce a interrompu deux séances de prises de profits sur les actions européennes après les pics de 14 mois atteints la semaine dernière, en raison d'interrogations sur la volonté de Madrid de demander une aide internationale, qui déclencherait la mise en oeuvre des mesures de soutien de la BCE.

"Il y a eu des inquiétudes par rapport à la croissance économique de la Chine et son impact plus large. Le fait que la banque centrale japonaise tente de jouer son rôle est sans aucun doute un élément favorable", commente Keith Bowman, analyste de marché chez Hargreaves Lansdown.

"Les investisseurs essaient de conserver une orientation globale défensive, mais en même temps ils essaient de se donner une certaine exposition aux secteurs cycliques, au cas où une reprise économique plus soutenue se produirait", ajoute-t-il.

Les secteurs cycliques et financiers sont en tête des hausses, notamment l'automobile qui gagne 1,5% et les produits de base qui prennent 1,4%.

Aux valeurs, Inditex gagne 2,4% après l'annonce d'un bénéfice semestriel en hausse de 32% pour le leader mondial de l'habillement.

Vivendi s'adjuge 2,85% après une information de presse selon laquelle le groupe américain DirecTV envisage une offre d'achat sur GVT, sa filiale mobile.

Sur le marché obligataire en revanche, les futures sur Bund allemand perdent du terrain au profit des actifs plus risqués en perspective d'un soutien à la croissance, bien que l'apparente réticence de l'Espagne à demander un plan de sauvetage du pays limite les pertes sur ce marché.

L'euro, également pris entre les incertitudes sur l'Espagne et les plans de stimulation de l'économie annoncés par la Banque centrale européenne, la Réserve fédérale américaine et la BoJ, se maintient sous ses plus hauts de quatre mois touchés lundi, autour de 1,3068 dollar, alors que le yen est tombé à un plus bas d'un mois après l'annonce de la Banque du Japon.

Le baril de Brent remonte après la décision de la banque centrale japonaise, qui pourrait favoriser la demande du troisième plus gros importateur mondial de pétrole. Cette décision a renversé une tendance nettement baissière qui prévalait depuis lundi en raison des craintes concernant la croissance mondiale et de signes indiquant que l'Arabie saoudite augmentait sa production de pétrole.

Juliette Rouillon pour le service français, édité par Marc Angrand

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI