Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Possible report de hausse des taux de la chine après le japon

Marché : Possible report de hausse des taux de la chine après le japon

tradingsat

PEKIN (Reuters) - Le séisme au Japon va fortement perturber les circuits de l'activité économique mondiale mais n'affectera l'économie chinoise que temporairement, apprend-on mardi dans un journal officiel du ministère du Commerce chinois.

Toutefois, des économistes chinois indépendants ont estimé que les effets à court terme pourraient être assez conséquents en Chine, en raison des liens commerciaux étroits qu'elle entretient avec le Japon, ce qui pourrait inciter Pékin à retarder la poursuite du resserrement de sa politique monétaire.

Selon l'International Business Daily, les entreprises chinoises vont devoir différer les importations de certains composants, notamment pour les produits numériques, ce qui devrait provoquer le report de la commercialisation de certains produits.

Le Japon est le premier pays exportateur à destination de la Chine, puisqu'il fournit environ 13% des produits importés par ce pays. C'est également la deuxième destination des produits d'exportation chinois, recueillant 8% des produits exportés par la Chine, selon des données officielles.

A court terme, les inquiétudes suscitées par la catastrophe pourraient entraîner le report du prochain cycle de resserrement de la politique monétaire chinoise.

Depuis octobre, Pékin a relevé cinq fois le niveau de réserves obligatoires de ses banques et trois fois ses taux d'intérêt. Avec une inflation qui progresse à son plus fort rythme en plus de deux ans, de nouvelles mesures anti-inflationnistes pourraient être engagées dans les mois à venir.

"Au final, l'impact du séisme au Japon sur l'économie chinoise pourrait être faible. Cela dit, le contexte d'incertitude pourrait amener la Chine à reporter certaines mesures de resserrement monétaire", apprend-on dans une note de Ting Lu, économiste de Bank of America-Merril Lynch.

Zhou Xin, Simon Rabinovitch et Kevin Yao, Catherine Monin pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...