Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Possible ralentissement de l'assemblage chez saab, spyker plonge

Marché : Possible ralentissement de l'assemblage chez saab, spyker plonge

Possible ralentissement de l'assemblage chez saab, spyker plongePossible ralentissement de l'assemblage chez saab, spyker plonge

AMSTERDAM (Reuters) - La production du constructeur suédois Saab, qui a repris à la fin du mois dernier, pourrait être de nouveau affectée par une pénurie de pièces détachées, a prévenu le propriétaire de la marque, le néerlandais Spyker.

Le titre Spyker a clôturé en baisse de 10,45% à 2,58 euros.

Les fournisseurs s'efforcent en effet de reconstituer leurs stocks après l'arrêt de production qui a marqué la période avril-mai.

A cours de fonds, Saab n'était alors plus en mesure de payer ses fournisseurs de pièces détachées. Ces derniers avaient en conséquence cessé de les fabriquer.

L'assemblage des véhicules Saab a repris le 27 mai à l'usine de Trollhattan, grâce à un accord passé avec le distributeur chinois Pangda, qui s'est engagé à acheter pour 30 millions d'euros de voitures.

Prié de dire si la production était de nouveau interrompue cette semaine en raison du manque de pièces, le directeur général de Spyker, Victor Muller, a répondu: "Pas que je sache. Je pense qu'ils produisent des voitures normalement."

"Il est possible qu'ils ne soient pas à pleine capacité d'assemblage. De nombreux fournisseurs n'ont plus produit de pièces durant la fermeture, pour certains deux mois durant. Un manque de pièces peut avoir un impact sur la production", a-t-il toutefois ajouté.

Personne chez Saab n'était disponible dans l'immédiat pour commenter ces informations.

Gilbert Kreijger, Gregory Schwartz pour le service français, édité par Nicolas Delame

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI