Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Philips avertit encore sur ses résultats, à cause de l'europe

Marché : Philips avertit encore sur ses résultats, à cause de l'europe

Philips avertit encore sur ses résultats, à cause de l'europePhilips avertit encore sur ses résultats, à cause de l'europe

par Roberta Cowan

AMSTERDAM (Reuters) - Le néerlandais Philips a lancé mardi un avertissement sur ses résultats du quatrième trimestre en raison de la faiblesse de ses marchés en Europe, ce qui fait chuter son cours de Bourse.

Vers 15h00 GMT, la valeur reculait de 4,41% à 14,96 euros à la Bourse d'Amsterdam alors que l'indice principal AEX gagnait 1,12%.

Le numéro un européen de l'électronique grand public, présent aussi dans les systèmes d'éclairage et d'électronique médicale, dit s'attendre à un résultat brut (Ebita) d'environ 500 millions d'euros pour la période octobre-décembre 2011, contre 910 millions d'euros au quatrième trimestre 2010.

La croissance du chiffre d'affaires consolidé devrait être inférieure à 5% tandis que la marge brute est attendue à 8-9%, à comparer au chiffre de 11,4% affiché pour le quatrième trimestre 2010. Les analystes de SNS Securities anticipaient une marge de 11%.

"Nous nous attendons à ce que nos résultats financiers soient affectés au quatrième trimestre par la faiblesse en Europe, qui a pénalisé nos activités dans la santé ainsi que notre politique de tarification dans nos activités d'éclairage", a déclaré mardi le directeur général, Frans Van Houten.

Les programmes d'austérité lancés en Europe par les gouvernements pèsent sur les budgets hospitaliers, forçant certains établissements à repousser la livraison de leurs commandes d'équipements.

Pour l'analyste de Petercam Marcel Achterberg, les excédents de stocks de la branche éclairage montrent aussi que les dépenses de consommation ralentissent en Europe.

OPTIMISME POUR LA MI-2013

Malgré une bonne performance aux Etats-Unis, la branche santé affichera une croissance de ses ventes très faible au quatrième trimestre en raison d'une baisse des ventes en Europe et de retards de livraisons.

"Les résultats dans la santé et l'éclairage sont décevants, et d'autant plus que cela s'explique par des marchés difficiles en Europe qui ne devraient pas s'améliorer à court terme", commente l'analyste de SNS Victor Bareno.

De son côté, l'allemand Siemens, concurrent de Philips dans l'électronique médicale, a fait état d'une détérioration du contexte économique, avec des clients contraints de réduire leurs dépenses.

Frans Van Houten, qui a pris ses fonctions le 1er avril en succédant à Gerard Kleisterlee, a depuis émis deux avertissements sur résultats, enclenché une restructuration massive avec notamment la vente de la branche télévision et dû assumer directement la responsabilité de la branche éclairage après le départ du responsable de celle-ci en septembre.

En poursuivant ses réductions de coûts et sa restructuration, Philips s'estime en mesure d'atteindre ses objectifs financiers fixés pour la mi-2013, à savoir une croissance de 4% à 6% de ses ventes et une hausse de 10 à 12% du résultat brut (Ebita) et une rentabilité des fonds propres de 12 à 14%.

Ainsi, la division électronique grand public, qui fabrique aussi bien des brosses à dents électriques et des machines à café "commence à montrer de premiers signes d'amélioration", après avoir été massivement restructurée l'an dernier, a déclaré Frans Van Houten.

Philips doit publier ses résultats du quatrième trimestre 2011 le 30 janvier.

Nicolas Delame et Danielle Rouquié pour le service français, édité par Marc Angrand

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI