Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Petit rebond à la bourse de paris, eiffage et ingenico flambent

Marché : Petit rebond à la bourse de paris, eiffage et ingenico flambent

Petit rebond à la bourse de paris, eiffage et ingenico flambentPetit rebond à la bourse de paris, eiffage et ingenico flambent

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris a rebondi vendredi de 0,6% après trois séances sans progression, dans un marché relativement calme et marqué par l'absence de volatilité en raison d'un net ralentissement du rythme des publications d'entreprises.

A noter toutefois l'envolée du titre Eiffage (+16,1%), salué à la suite de perspectives convaincantes. Technicolor a quant à lui été sanctionné après l'annonce de résultats 2011 en demi-teinte. Ingenico s'est illustré en bondissant de 11,8% à 36,5 euros vendredi en réaction à la publication de résultats annuels meilleurs que prévu. Le chiffre d'affaires du spécialiste des solutions de paiements a atteint 1 001,1 millions d'euros, dépassant le milliard d'euros avec deux ans d'avance sur l'objectif qu'il s'était fixé.

Mais la meilleure performance du jour a été signée par la Société Générale, qui a accéléré à la hausse dans les derniers échanges parisiens (+6,2%). Crédit Agricole et BNP Paribas ont terminé en progression de 1,8% environ. Les banques ont repris des couleurs après avoir fait preuve d'attentisme depuis l'accord européen sur la Grèce il y a trois jours.

La fin de semaine a aussi été marquée par les résultats de Crédit Agricole et de Natixis, rajoutant un peu de piment au stress du dossier grec. Si la première a été mal accueillie après une perte trimestrielle historique et supérieure aux attentes, la seconde a suscité l'engouement des investisseurs après un quatrième trimestre meilleur que prévu.

Par ailleurs, la cour d'appel de Paris a remis en cause l'amende de 385 millions d'euros infligée en 2010 aux principales banques en France pour entente sur la tarification des chèques, a révélé hier soir Le Figaro. L'Autorité de la concurrence avait estimé que BPCE, Crédit Agricole, BNP Paribas, Société Générale, La Banque Postale, CIC, LCL, HSBC, Crédit du Nord, Crédit Mutuel et la Banque de France s'étaient entendues sur le versement de commissions interbancaires pour le traitement des chèques.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI