Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Pesanteur des changes avant le sommet de bruxelles

Marché : Pesanteur des changes avant le sommet de bruxelles

tradingsat

(CercleFinance.com) - La pression était toujours de mise sur la monnaie unique européenne ce midi avant le dîner informel qui réunira ce soir, à Bruxelles, les chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union européenne. Vers 13 heures 20, l'euro recule ainsi de 0,18% à 1,2657 dollar. En matinée, il a inscrit un nouveau plus bas annuel à 1,2615. Il faut maintenant remonter jusqu'à l'été 2010 pour retrouver un tel niveau.

Un dérapage de 1,50% est enregistré contre le yen nippon à 100,4 yens, ce qui contraste avec la neutralité de la livre et du franc suisse.

En effet, les propos tenus par l'ex-chef du gouvernement grec, Lucas Papademos, continuent de peser. Le Wall Street Journal rapporte effectivement cette citation : 'bien que la matérialisation d'un tel scénario soit peu probable et qu'il ne soit désirable ni pour la Grèce, ni pour d'autres pays, il ne peut être exclu que des préparatifs soient en cours pour parer aux conséquences d'une éventuelle sortie de la Grèce de la zone euro'.

M. Papademos, qui a aussi été vice-président de la BCE, a ensuite relativisé les propos qui lui ont été prêtés par le journal.

“La crainte essentielle se situe dans la contagion éventuelle de la crise Grec aux autres pays périphérique tels que l'Espagne et le Portugal”, ajoutent les analystes de Saxo Bank.

Reste aussi l'incertitude avant la réunion de ce soir, organisée à Bruxelles par le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy, et qui portera notamment sur la manière de doper la croissance en Europe.

'Durant le sommet, sans 'tabou', pour reprendre les termes du président de l'UE, les participants étudieront les différentes options pour relancer la croissance en Europe dans l'optique du sommet européen du 28 et 29 juin prochain. Il n'y aura vraisemblablement pas de communiqué officiel (cette réunion étant 'informelle') et il s'agit plus d'une 'réunion de travail'. Mais des informations devraient toutefois être communiquées', indique Aurel BGC, puisqu'une conférence de presse est prévue après le dîner.

'Le sommet va produire les effets habituels, c'est-à-dire beaucoup de déclarations sans décisions d'action, compte tenu de l'intransigeance allemande concernant les euro-obligations', note IG Index.

En provenance des Etats-Unis cet après-midi, les marchés prendront connaissance des ventes de logements neufs pour le mois d'avril, attendues en légère hausse par rapport à mars, puis des stocks hebdomadaires de pétrole.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI