Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Pétrole : Légère baisse, les prévisions de l'EIA en soutien

Pétrole : Légère baisse, les prévisions de l'EIA en soutien

tradingsat

(CercleFinance.com) - Vers 13 heures 15, le contrat sur le Brent de mer du Nord livrable en février se tassait de 0,1% à 111,8 dollars, le WTI américain le suivant de 0,1% également à 93 dollars.

Chez Commerzbank, on souligne que l'Energy Information Administration (EIA), l'agence fédérale US qui fera état tout à l'heure le point des stocks de brut hebdomadaires américains, a fait le point sur la demande. Au niveau mondial, l'EIA attend toujours une hausse de 940.000 barils/jour cette année suivie d'une progression plus marquée de 1.350.000 barils/jour en 2014, cette dernière prévision étant alors formulée pour la première fois.

Bref, l'amélioration des nouvelles provenant de la demande semble se poursuivre, commentent les spécialistes. 'Ce qui remarquable, du côté de l'offre, c'est le dynamisme anticipé de la production pétrolière américaine, qui cette année est attendue en forte hausse de 400.000 barils/jour à 7.300.000 barils/jour', souligne Commerzbank, avant que les 7.900.000 ne soient atteints en 2014, toujours selon les projections de l'EIA.

Par ailleurs, l'écart de prix entre les deux barils de référence reste inférieur à 19 dollars à cette heure, un niveau relativement bas par rapport à ces derniers mois. En effet, l'oléoduc Seaway, qui relie le point de livraison du WTI à Cushing, dans l'Oklahoma, à la côte du golfe du Mexique, devrait reprendre du service dans les jours qui viennent après des travaux qui devraient avoir augmenté sa capacité de transit de 150.000 à 400.000 barils/jours. Le point de livraison du WTI devrait ainsi connaître un certain désengorgement, ce qui pourrait permettre de réduire l'écart avec le cours du Brent.

Tout à l'heure, les chiffres attendus de la part de l'Energy Information Agency (EIA) devraient se traduire, selon le consensus, par une hausse de 1,5 million d'unités environ des stocks commerciaux de pétrole US. Reste que ce rebond fait suite à une chute de 11,1 millions d'unités la semaine précédente. L'optimisme des opérateurs est cependant mesuré, les stocks de produits raffinés étant attendus en hausses plus prononcées.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...