Bourse > Actualités > Points de marché > Or : Nouvel accès de faiblesse, retour vers 1.700 dollars

Or : Nouvel accès de faiblesse, retour vers 1.700 dollars

tradingsat

(CercleFinance.com) - Après avoir tenté pendant une semaine environ de reprendre les 1.730 dollars, le prix de l'or a de nouveau perdu pied ce matin et se rapproche des 1.700 dollars. Au terme du premier fixing sur le marché de référence de Londres, l'once d'or cotait 1.706,75 dollars (- 13,25 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.305,3 euros (- 12,7 euros).

Rien de neuf à signaler selon les courtiers de Triland Metals, filiale spécialisée du groupe Mitsubishi : “l'or continue de se traiter dans une fourchette comprise entre 1.705 et 1.755 dollars, mais le sentiment haussier qui prévalait dernièrement décline”, indique leur dernier commentaire.

“Des nouvelles haussières (la faiblesse du dollar, une couverture médiatique obstinée du 'précipice budgétaire' américain, ...) ne se traduisent pas par la hausse de l'or”, relèvent les spécialistes. “Un marché qui ne réagit pas par une hausse à des nouvelles haussières n'est pas haussier”, concluent-ils.

Ce qui ne semble pas être l'avis des investisseurs pariant sur l'or au travers des ETF, des produits financiers qui permettent de jouer le métal jaune depuis la Bourse. Hier au soir, l'encours global de ces produits financiers compilé par l'indice Bloomberg a encore grimpé de 55.000 onces à 84,34 millions (2.623,4 tonnes) d'onces, nouveau et énième record absolu.

Du côté d'Heraeus, un fondeur-affineur allemand de métaux fins qui publie des commentaires de marché hebdomadaires, on souligne la prévision formulée par Marcus Grubb, directeur général du Conseil mondial de l'or : selon lui, la demande mondiale de métal jaune devrait se contracter cette année de 5 à 7% à 4.100 tonnes, avant qu'une hausse chiffrée à 800 tonnes n'intervienne en 2013.

Chez Standard Bank, on note à la lecture des dernières statistiques publiées par le régulateur américain des produits dérivés, le CFTC, que les positions nettes longues sur les dérivés aurifères se sont accrues de 29,6 tonnes la semaine dernière. Cette nouvelle est considérée comme plutôt haussière, en ce qu'elle prolonge celle constatée la semaine précédent.

“Le marché reste soutenu par la perspective de la poursuite des politiques monétaires accommodantes”, peut-on lire. Selon Standard Bank, la Fed ne va pas réagir rapidement à quelque statistiques meilleures que prévu du côté américain, ce qui menacerait ainsi ainsi le terme de son actuelle période de “taux d'intérêt exceptionnellement bas”.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta note que le prochain support à surveiller, sis à 1.705/1.706 dollars, est donc en train d'être testé. “Après le dernier mouvement de faiblesse, (l'indicateur technique) MACD est passé vendeur”, notent-ils. Ils ajoutent que leur opinion reste haussière à long terme sur l'or, mais qu'ils identifient un potentiel plus important du côté de l'argent.


Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI