Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Or : Nouveau dérapage, les 1.700 dollars s'éloignent

Or : Nouveau dérapage, les 1.700 dollars s'éloignent

tradingsat

(CercleFinance.com) - Certes, les prix de Londres n'ont pas autant souffert que ceux au comptant, où l'once est tombée hier jusqu'à 1.661 dollars, “un plus bas depuis le 31 août” selon Saxo Banque. Mais malgré la hausse des actions et la baisse du dollar, le métal précieux reste mal orienté. Au terme du premier fixing du jour sur le marché de référence de Londres, l'once cotait 1.674,5 dollars (- 19,5 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.261,5 euros (- 24,1 euros).

Chez Triland Metals, on souligne que sur le contrat à terme février sur l'or, la moyenne mobile à 200 jours se situe 1.687,6 dollars. “Une clôture sous ce niveau devrait induire un nouveau courant vendeur”, pronostique le spécialiste. A cette heure, le contrat en question cote 1.669,7 dollars sur le marché US de dérivés COMEX.

Triland rappelle que le marché de l'or reste dominé par les investisseurs longs t que cette baisse intervient en dépit de la dépréciation du dollar.

A ce propos, Saxo Banque note d'ailleurs que “depuis le 23 novembre, le métal jaune a perdu environ 5,15% soit 90 dollars de baisse. Cette décorrélation entre le billet vert et la relique barbare depuis environ deux semaines est étonnante puisque les investisseurs étaient habitués à ce qu'une baisse du dollar entraîne une hausse de l'or

En effet, le billet vert reste mal orienté contre l'euro alors que le débat budgétaire américain, qui menace le PIB US de récession l'an prochain, ne donne guère de signes d'avancées. Comme il reste la principale devise de négoce de l'or, sa dépréciation contre d'autres monnaies tend habituellement à en faire monter le cours en dollars. Or ce n'est pas le cas actuellement.

Selon le dernier commentaire disponible du fondeur-affineur allemand Heraeus, “les investisseurs qui bouclent leur année fiscale tendent à prendre des bénéfices plutôt qu'à constituer de nouvelles positions en cette saison de l'année”.

En attendant, l'encours de métal adossé aux ETF aurifères tel que le compile Bloomberg a franchi hier soir, pour la première fois, la barre des 83,6 millions d'onces (2.631,4 tonnes).

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta confirment : face à la baisse du dollar et à la hausse des actions, l'or, lui, a décroché, “contredisant une fois encore les corrélations habituelles entre marchés”. Le support de 1.671 ayant été brisé au comptant, la tendance leur semble baissière court terme avec un prochain objectif à 1.616 dollars. Attention aux 1.661, la moyenne mobile à 200 jours du prix de l'once au comptant. Résistance à 1.671.


Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...