Bourse > Actualités > Points de marché > Or : Les 1.700 dollars s'éloignent de nouveau

Or : Les 1.700 dollars s'éloignent de nouveau

tradingsat

(CercleFinance.com) - Encore manqué ! Alors qu'il en était à quelques dollars près hier, le prix de l'once d'or s'est de nouveau éloigné de la barre symbolique des 1.700 dollars, décidément difficile à reprendre. Au terme du premier fixing de ce jour sur le marché de Londres, l'once de métal fin cotait 1.677 dollars (- 13,25 dollars par rapport au fixing de la veille au soir), et 1.258,1 euros (- 9,6 euros).

Selon le courtier RTFX, “les cours de l'or ont chuté depuis hier étant donné que l'économie mondiale montre des signes de reprise en anticipation des nouvelles mesures en Inde qui impacteront la demande d'or. Rappelons que l'Inde est le principal importateur de métal jaune. Les nouvelles mesures visant à réduire davantage les importations d'or devraient être prises cette semaine.”

L'Etat indien entend effectivement réduire son déficit extérieur en tentant de décourager la consommation d'or. En effet, s'il en est le premier consommateur au monde, le sous-continent n'en produit pratiquement pas et doit donc presque tout importer.

“Depuis de début de l'année”, indique le courtier londonien Triland Metals, filiale de Mitsubishi, “l'appétit retrouvé des investisseurs pour le risque a favorisé les actions, les matières premières et l'or comme l'argent”. “Reste à voir combien de temps durera cette corrélation”, s'interroge Triland.

Par ailleurs,le courtier londonien QIA Commodities tentait ce matin de faire le point sur les prévisions des bureau d'études quant aux cours de l'or cette année. Le tableau d'ensemble se révèle tout sauf clair : pour Crédit Suisse (prévisions moyennes : 1.740 dollars l'once en 2013, puis 1.720 dollars en 2014) et Danske Bank (prévisions moyennes : 1.720 dollars l'once en 2013, puis 1.600 dollars en 2014), il faut s'attendre à un pic de prix cette année. Selon le Crédit Suisse, la cause principale est le retour de la croissance aux Etats-Unis, qui selon le FMI devrait atteindre 2% en 2013 et 3% en 2014 (après cependant 2,3% en 2012, toujours selon le FMI).

Chez Morgan Stanley, rapporte encore QIA Commodities, on table sur un maintien des rachats d'actifs de la Fed cette année, ce qui devrait porter l'once à un cours moyen de 1.830 dollars au 4ème trimestre 2013, après 1.715 dollars pour l'actuel T1. En outre, les banques centrales (émergentes surtout) devraient continuer d'acheter des lingots.

Enfin, Goldman Sachs n'exclue pas maintenant que l'once atteigne les 1.825 dollars d'ici trois mois en raison des difficultés des parlementaires américains à surmonter les problèmes budgétaires. Ensuite, les prix baisseraient durant la seconde moitié de l'année, prévoit la banque d'affaires US.

En effet, 'les élus de la Chambre des Représentants (entendent) permettre au Trésor de s'affranchir temporairement du plafond de la dette et permettre ainsi à l'administration de continuer à fonctionner', commentait Aurel BGC. Le Sénat à majorité démocrate a annoncé qu'il voterait le texte dans les mêmes termes.

Reste que ce relèvement du plafond menaçant les Etats-Unis de défaut de paiement n'est que temporaire, repoussant seulement l'échéance au 19 mai. “Le gouvernement américain a relevé ce plafond plus de dix fois au cours des dix dernières années, preuve que la tâche de régler le problème de la dette au lieu de relever une nouvelle fois ce plafond ne sera pas aisée”, ajoute, dubitatif, le bureau d'études RTFX.

En hausse de 80.000 onces par rapport à la veille, l'indice additionnant les encours des grands ETF aurifères compilé par Bloomberg atteignait alors 84,17 millions d'onces (2.618 tonnes), non loin du record absolu des 84,64 millions d'onces du 20 décembre.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta ne peuvent que constater l'incapacité de l'once à prendre position au-delà de la résistance des 1.694 dollars. Ils évoquent une tendance “sans intérêt” qui les conduit à demeurer neutres à court terme. Résistance à 1.674, support à 1.666.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI