Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marchés de taux : Petite baisse des OAT, tensions sur T-Bonds

Marchés de taux : Petite baisse des OAT, tensions sur T-Bonds

tradingsat

(CercleFinance.com) - 'La crise de l'Euro est derrière nous'.
Un précédent Président français l'avait affirmé peu avant que les marchés ne replongent dans les âffres des déficits grecs et espagnols, François Hollande le redit à chaque interview, Angela Merkel le confirme du bout des lèvres (bien qu'elle semble en douter ouvertement vu ses derniers commentaires devant le Bundestag).

Les marchés semblent s'en être convaincus depuis le 25 juillet dernier et ce constat semble désormais dans les cours.
L'Espagne et l'Italie ont achevé la veille avec succès leur programme de refinancement, le taux moyen d'emprunt des pays de l'Eurozone est retombé à 3,5% contre 5,8% fin avril dernier, c'est assez proche des planchers historiques et il apparaît difficile d'aller beaucoup plus bas.

Car tout n'est pas rose puisque le fardeau de la dette publique continue de gonfler en Espagne et en Italie: cette dernière voit le montant global franchir le cap symbolique des 2.000Mds (à 2.015MdsE, cela représente l'équivalant de 75% du PIB français).

L'endettement de l'Espagne atteint également un nouveau record historique à 80% du PIB (estimé à fin novembre, soit +15% en 1 an)... et cela ne tient pas compte de l'endettement très élevé des 'agents privés' (les emprunteurs particuliers et les promoteurs immobiliers) qui va contraindre les banques ibériques à se faire recapitaliser massivement par l'Etat ces prochains années.

Le gouvernement de Mr Rajoy s'attend à ce que la dette publique grimpe encore en 2013, pour atteindre 90,5% du PIB.
Pas de quoi peser fortement sur la tendance des bons du Trésor espagnols dont le rendement se tend légèrement de 5,34 à 5,39%.
Les taux longs italiens se détendent en revanche de 4,48 à 4,435%, tout comme les Bunds Allemands dont le rendement repasse sous les 1,30%.

Paradoxalement, les OAT françaises se dégradent alors que Fitch a maintenu sa note 'AAA' avec perspective négative: les taux se retendent à 1,995% contre 1,97% la veille.
Une tension encore plus nette se matérialise sur les T-Bonds US 2022 avec une rémunération qui repasse de 1,487 à 1,535% alors que le Dollar ne varie que très peu à 1,309E.
Une petite embellie pourrait se dessiner suite à la parution d'une baisse de 0,3% des prix à la consommation aux Etat Unis en novembre (les prix de l'énergie chutant de -4,1%).


Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...