Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Rebond de l'euro avant la reprise à Wall Street

Marché : Rebond de l'euro avant la reprise à Wall Street

tradingsat

(CercleFinance.com) - Sur le marché des changes ce midi, l'heure était à l'appréciation générale de l'euro face aux devises concurrentes après que la Grèce se soit entendue avec ses créanciers, éloignant ainsi l'hypothèse d'un défaut de paiement à court terme. Ainsi, la monnaie unique européenne gagne 0,36% contre le dollar à 1,3014, ainsi que 0,67% face au yen à 103,88 et encore 0,15% contre le sterling à 0,8074.

La neutralité était en revanche toujours de mise face au franc suisse (- 0,05% à 1,2078 franc l'euro).

En effet, les nouvelles d'Athènes ont cessé ce matin de susciter des craintes de désaccord et de blocage financier du pays, qui alors ne pourrait plus faire face à ses engagements. La Grèce ainsi conclu un accord avec ses créanciers (UE, BCE et FMI) quant à son programme d'économies.

'Il faut dire que le pays doit absolument obtenir avant le 16 novembre une nouvelle tranche d'aide de 31 milliards d'euros de la Troïka au risque d'être déclaré en défaut sur le remboursement d'un emprunt', rappelle Barclays Bourse.

Les statistiques macro-économiques de la matinée n'ont guère réservé de surprises. Ainsi, le taux d'inflation annuel de la zone euro est estimé à 2,5% en octobre 2012, en baisse par rapport au mois de septembre, où il était de 2,6%, selon une estimation rapide publiée par Eurostat.

Dans la zone euro, le taux de chômage corrigé des variations saisonnières s'est élevé à 11,6% en septembre 2012, contre 11,5% en août, d'après Eurostat.

“La journée de mardi a été caractérisée par la déception des marchés suite à la décision de la Banque du Japon de ne modifier que son programme d'achat d'actifs en l'augmentant de 11.000 milliards de yens”, rappelle le courtier européen RTFX.

Chez NFinance, on rappelle aussi que “les américains reviennent aujourd'hui avec l'ouverture de Wall Street alors que New York panse ses plaies.”

'Le quartier de Manhattan reste en partie inondé et de nombreux intervenants ne pourront pas accéder à leur poste de travail faute de transport en commun', précise Aurel BGC, ajoutant que 'les sièges des banques comme Goldman Sachs, Citigroup, New York Mellon vont rester fermés'. “Le métro de New York reste fermé pour une durée indéterminée ce qui risque de paralyser la ville de Wall Street”, ajoute Saxo Banque.

Les conséquences macro-économiques de l'ouragan Sandy, encore difficiles à appréhender, risquent aussi de perturber la lecture des données du mois en cours.

'Il est admis qu'en termes de coût financier, Sandy devrait être le 5ème ouragan le plus destructeur' de l'histoire des Etats-Unis, indique un cambiste nord-européen, qui relativise cependant le chiffre de 20 milliards de dollars généralement évoqué : 'cela ne représente que 0,1% du PIB américain environ.'


Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...