Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : L'euro profite de l'impasse budgétaire américaine

Marché : L'euro profite de l'impasse budgétaire américaine

tradingsat

(CercleFinance.com) - “J - 5” : tel est le titre retenu du commentaire quotidien du bureau d'études NFinance, en référence au nombre de jours qui nous sépare du 1er janvier 2013, échéance du fameux “mur budgétaire”. En effet, du côté américain, les progrès de ce côté se font encore attendre, même si un dénouement heureux est toujours attendu par les investisseurs. La monnaie unique européenne en profite donc pour grappiller un peu de terrain contre le billet, tout en restant sous la barre des 1,33 dollar. Vers 12 heures 45, l'euro gagne ainsi 0,34% à 1,3267 dollar l'euro.

Rien à signaler du côté de la livre sterling (- 0,01% à 0,8194) ni du franc suisse (+ 0,06% à 1,2082 franc l'euro).

En toute logique, l'interminable débat budgétaire américain... n'en finit pas. 'Après le vote infructueux survenu à la Chambre des représentants (à majorité républicaine, ndlr), la balle est maintenant dans le camp du Sénat' dominé par les démocrates, résume un cambiste nord-européen.

Le président Barack Obama a appelé les parlementaires à trouver un accord 'a minima' avant la date fatidique du 1er janvier, sachant qu'il comptait au début du mois qu'il en soit ainsi avant Noël.

“Il faut maintenant que les Démocrates se mettent d'accord sur un texte qui sera soumis à l'approbation du Sénat, avant de passer devant la Chambre des représentants', ajoute le cambiste, en s'inquiétant : 'il n'y pas pas une seconde à perdre, le fameux 'mur budgétaire' sera atteint le 1er janvier'.

Preuve en est qu'hier, le secrétaire américain Trésor, Timothy Geithner, a écrit au patron groupe démocrate du Sénat une lettre indiquant que le plafond actuel de la dette publique fédérale, soit 16.400 milliards de dollars actuellement, sera atteint le 31 décembre. Le ministère US des Finances va donc commencer à prendre certaines mesures extraordinaires afin de repousser 'temporairement' cette échéance, 'faute de quoi les Etats-Unis manqueraient à leurs obligations légales'.

A titre de comparaison, au 3ème trimestre 2012, selon le Bureau of Economic Analysis, le PIB des Etats-Unis se montait à 15.811 milliards de dollars.

Ces mesures exceptionnelles devraient permettre de dégager 200 milliards de dollars de marge de manoeuvre, sachant qu'en moyenne 'la dette publique des Etats-Unis augmente de 100 milliards de dollars par mois'. En temps normal, cette 'rallonge' permettrait de tenir deux mois environ. Mais étant donné les incertitudes budgétaires actuelles, ajoute M. Geithner, il est difficile de faire des prévisions à ce sujet.

Certes le temps presse, mais la date du 1er janvier n'est pas forcément fatidique, comme le rappelle un opérateur : à défaut de s'accorder sur un budget, les parlementaires peuvent gagner du temps prorogeant la situation actuelle, et donc en repoussant le vote à (un peu) plus tard.

Du côté du Japon, l'investiture du nouveau gouvernement de Shinzo Abe est survenue mercredi. Les premiers commentaires du ministre des Finances, Taro Aso, 'ont contribué à affaiblir de nouveau le yen', indique un spécialiste. En effet, rapporte un cambiste, 'Aso va participer à la prochaine réunion de la Banque du Japon. Un signal clair que le gouvernement veut exercer davantage de contrôle sur la politique menée par la banque centrale' en faveur de davantage d'injection de liquidités.

“Le nouveau gouvernement japonais a rappelé son engagement de faire tout ce qui est en son pouvoir pour affaiblir la devise nippone et ainsi soutenir l'économie”, ajoute Saxo Banque. A cette heure, l'euro gagne encore 0,49% à 113,74 yens l'euro, ce qui porte son appréciation sur six mois à près de 15%.

De ce côté de l'Atlantique, les données du jour se sont concentrées sur la France, où les prix à la production industrielle ont reculé de 0,5% en novembre, mais où la confiance des ménages s'est un peu améliorée ce mois-ci. Les chiffres du chômage sont attendus ce soir après Bourse.

En attendant, sur l'agenda statistique américain, on suivra cet après-midi les inscriptions hebdomadaires au chômage, les ventes de logements neufs et l'indice de confiance du consommateur selon le Conference Board.


Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI