Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : L'euro marque une pause, la BCE en vue

Marché : L'euro marque une pause, la BCE en vue

tradingsat

(CercleFinance.com) - Pour l'instant, c'est manqué. Avant la réunion des principales banques centrales d'Europe, la monnaie unique européenne n'a même pas osé repartir ce matin à l'assaut des 1,31 dollar, niveau pourtant dépassé ces deux dernières séances. Vers 13 heures 20, l'euro se tasse symboliquement de 0,03% à 1,3067 dollar. Notons que la devise a cependant bien rebondi depuis trois semaines face au billet vert, et qu'elle gagne toujours 2% contre ce dernier en un mois.

La tendance n'était pas plus prononcée contre le yen nippon (- 0,03% à 107,65 yens l'euro), le sterling (- 0,12% à 0,8113) et le franc suisse (+ 0,06% à 1,214).

'Il est temps que l'euro consolide', commente un cambiste nordique, mais cette phase devrait être de courte durée : 'nous nous attendons toujours à ce que la 'falaise fiscale' et les difficultés de la Grèce soient résolus durant le mois en cours'.

Trois quart d'heures après la Banque d'Angleterre, la Banque centrale européenne organisera à 13h45 son traditionnel point à l'issue de son comité de politique monétaire. 'Sauf surprise, la BCE laissera aujourd'hui ses taux directeurs inchangés', pronostique Aurel BGC.

'La marge de manoeuvre dont dispose la Banque centrale européenne devrait être conservée, au moins tant que les canaux de transmissions de la politique monétaire n'auront pas été totalement réparés', explique le bureau d'études.

'Mario Draghi ne devrait pas apporter de grands changements, mais il devrait maintenir la pression sur les pays de la zone euro pour que la crise de la dette reste sous contrôle', estime de son côté Saxo Banque. Le cambiste nordique, lui, table sur une conférence de presse “médiocre”, sans avancée d'aucune sorte sur les questions souveraines et monétaires du Vieux Continent.

Du côté des statistiques européennes de la matinée, on retiendra que les commandes à l'industrie allemande ont rebondi de 3,9% en octobre 2012, alors que le consensus ne tablait que sur une progression de près de 1%. Ce rebond des commandes intervient après une baisse de -2,4% au mois de septembre, chiffre révisé par rapport à une estimation initiale qui était de -3,3%.

En outre, les cambistes ont aussi appris qu'Eurostat a confirmé l'entrée de la zone euro en récession, avec une baisse de 0,1% du PIB au troisième trimestre, tandis que le taux de chômage de la France métropolitaine a augmenté de 0,1 point à 9,9%.

Cet après-midi, aux Etats-Unis, ils guetteront principalement les inscriptions hebdomadaires au chômage.


Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI