Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Dans le rouge en préouverture

Marché : Dans le rouge en préouverture

tradingsat

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris devrait se retrouver sous pression vendredi matin, alors que les discussions sur les questions budgétaires semblent dans l'impasse à quelques jours de Noël.

A 8h30, l'indice futur sur le CAC 40 abandonne 0,4%.

'La problématique du 'fiscal cliff' est clairement devenue l'élément moteur des marchés à l'heure actuelle et dès que les médias ont commencé à évoquer l'abandon du 'plan B' chez les républicains, les actifs à risque ont dégringolé', note Stan Shamu, chez IG.

'Avant cela, l'optimisme accru concernant l'issue des discussions budgétaires avait justement fait progresser les marchés, mais la tendance s'est inversée au moment de la publication des dernières informations', ajoute-t-il.

'Sachant que les leaders du parti républicain ne prévoient pas de se réunir après Noël et que leurs avis restent encore divergents, les craintes qu'on soit encore loin d'un accord remontent à la surface', conclut-il.

Pour ne rien arranger, l'Insee a dressé ce matin un point de conjoncture particulièrement morose.

Dans le document, titré 'toujours pas d'élan', l'institut national de la statistique estime que l'activité économique ne devrait que légèrement progresser en France au premier semestre 2013 (+0,1%), avec un taux de chômage qui pourrait atteindre 10,9% à la mi-2013.

Aux Etats-Unis sont attendus les chiffres des dépenses des ménages, de la confiance des consommateurs du Michigan et des commandes de biens durables.

A noter que les marchés pourraient faire preuve d'une assez grande volatilité en cette journée des 'quatre sorcières', une séance marquée par l'arrivée à échéance d'une série de contrats à terme.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...