Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Marché : Panique sur le Net après une cyberattaque massive

vendredi 29 mars 2013 à 00h47
Une cyberattaque géante perturbe le trafic Internet

(BFM Bourse) - Des milliers d'internautes se plaignent depuis quelques jours de ralentissements de leur connexion Internet. Un constat d'autant plus dommageable que les fournisseurs d'accès semblent être totalement hors de cause dans cette affaire, qui constitue selon les experts informatiques l'une des plus importantes cyberattaques jamais rencontrées sur la planète. Si l'histoire a fait beaucoup de bruit sur la Toile, les conséquences de ce piratage à grande échelle sur le fonctionnement du Net ne semblent pas aussi dramatiques que le craignaient certains spécialistes de la cybercriminalité.

Selon les témoignages de nombreux experts, l'attaque a été violente et quelques secousses ont pu être ressenties dans certaines régions du globe, sans toutefois provoquer le chaos que beaucoup redoutaient.

"Blacklisté", un site Internet se serait vengé

L'incident qui est presque passé inaperçu en France aurait été déclenché par des pirates soupçonnés d'agir au nom d'une société hollandaise tombée dans les filets de Spamhaus, un groupe basé à Genève qui publie des "listes noires" d’adresses de spams dont se servent les messageries pour filtrer les courriels indésirables.

S’estimant injustement "blacklisté" par la police des mails indésirables, le site internet néerlandais Cyberbunker n'aurait pas supporté la sanction et aurait donc agi en représailles contre Spamhaus, qui "abuse de son influence", souligne le New York Times qui cite Sven Olaf Kamphuis, le supposé porte-parole des cybercriminels.

Spamhaus est la cible de ces pirates depuis le 18 mars, et l'ampleur du ralentissement constaté sur les réseaux des opérateurs dépend de la situation géographique de l'utilisateur et des sites visités, comme l'explique James Blessing, membre de l'Association des Fournisseurs de Services Internet britanniques (ISPA), cité par le Guardian. Certaines personnes utilisant le service de streaming en ligne Netflix auraient été victimes de cette mésaventure.

Une attaque 10 fois plus grande que la normale

Pour Johannes Ullrich, de l’institut de technologie américain SANS, cette cyberattaque est en effet très importante, "10 fois plus grande que des attaques similaires dans un passé récent". "Mais à ce stade, je ne peux pas assurer que cela affecte internet de manière générale", a-t-il dit à l’AFP.

Techniquement, les pirates auraient inondé les serveurs de Spamhaus avec plusieurs centaines de gigabytes de données par seconde, un type d’attaque baptisé dans le jargon "DDOS" (attaques de déni de service distribué).

"Même si nous ne savons pas exactement qui se cache derrière cette attaque, Spamhaus s’est fait plein d’ennemis ces dernières années", a déclaré Matthew Prince de la société américaine de sécurité informatique CloudFlare.

J. M. - ©2020 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+331.20 % vs -1.01 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat