Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Nouvel accord entre spyker et le chinois pangda automobile

Marché : Nouvel accord entre spyker et le chinois pangda automobile

Nouvel accord entre spyker et le chinois pangda automobileNouvel accord entre spyker et le chinois pangda automobile

AMSTERDAM (Reuters) - Le fabricant de voitures de luxe néerlandais Spyker a annoncé lundi un nouvel accord avec un groupe chinois, cette fois avec le distributeur automobile Pangda Automobile, visant à éviter la faillite de sa filiale suédoise Saab.

A la suite de cette annonce, le titre Spyker bondissait vers midi de 16,31% à 4,13 euros alors que l'indice AEX de la Bourse d'Amsterdam reculait de 1,37%.

Spyker a précisé que l'accord conclu avec Pangda portait sur 110 millions d'euros, dont un versement immédiat de 30 millions d'euros, somme susceptible d'assurer les besoins de financement de Saab à moyen terme.

La production de Saab est arrêtée depuis plusieurs semaines en raison de l'incapacité du groupe à payer ses fournisseurs, qui ont du coup cessé de livrer leurs produits au constructeur.

Le 3 mai dernier, Spyker avait annoncé un accord portant sur potentiellement sur 150 millions d'euros avec le constructeur chinois Hawtai Motor avant de dire, neuf jours plus tard, que l'accord était annulé.

La transaction conclue avec Pangda doit encore recevoir l'approbation de différentes autorités de régulation chinoises, de la Banque européenne d'investissement (BEI), de General Motors, l'ancien propriétaire de Saab, et de l'Agence nationale de la dette suédoise.

Selon Victor Muller, directeur général, les différentes autorisations nécessaires seront plus faciles à obtenir pour Pangda dans le sens où l'entreprise est un distributeur et non pas un constructeur de voitures.

Il a ajouté que Pangda, qui a levé près d'un milliard de dollars lors de son introduction en Bourse intervenue le mois dernier, n'avait pas besoin d'autorisations pour acheter des voitures Saab en vue de les vendre en Chine, d'où les 30 millions d'euros que devrait recevoir d'ici peu Saab.

Victor Muller a ajouté qu'une deuxième tranche de 15 millions d'euros devrait bientôt suivre. Pangda déboursera également 65 millions d'euros pour prendre une participation de 24% dans Spyker, payant 4,19 euros par action.

Vendredi, Hawtai avait déclaré que l'accord avec Spyker avait échoué non pas faute d'obtenir les autorisations nécessaires mais à cause des "réalités économiques et commerciales".

Si l'accord avec Pangda est validé, les entreprises chinoises élargiront leur emprise sur l'industrie automobile suédoise après la vente de Volvo par Ford au groupe Geely.

Sara Webb, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Jean-Michel Bélot

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...