Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Nouvel accès de baisse de l'euro après l'italie

Marché : Nouvel accès de baisse de l'euro après l'italie

tradingsat

(CercleFinance.com) - La monnaie unique européenne continuait de se déprécier sur le marché des changes jeudi midi après des émissions de fonds d'Etat italiens à-demi réussies. Vers 12 heures 55, l'euro recule de 0,43% face au dollar à 1,2882, à proximité immédiate du plus bas du jour. En six mois, c'est maintenant près de 11% que l'euro a perdu face au billet vert, baisse qui atteint 14% contre le yen.

L'euro perd aussi 0,58% face au yen à 100,3 et 0,14% face au franc suisse à 1,2178.

Comme le cambiste nord-européen, le mouvement de baisse de l'euro contre le dollar a commencé hier après-midi à l'ouverture des marchés américains. En cause : un nouvel accès de 'fuite vers la qualité', puisque le dollar reste la devise-refuge, ainsi d'ailleurs que le yen qui face à l'euro a marqué un nouveau point bas de 10 ans.

“Il n'est pas inhabituel que de tels mouvements se produisent en fin d'année”, note le cambiste. Sont-ils significatifs ? Pas vraiment. “Le fait est que le marché est étroit”, précise le cambiste.

En attendant, la baisse ce ce jour découle d'un évènement très attendu et plutôt décevant provenant d'Italie. Ce matin, Rome réalisait de nouveau une émission obligataire sur une échéance plus longue que celles de la veille. Le pays a d'abord placé 2,5 milliards d'euros de fonds d'Etat à 10 ans, soit le maximum possible alors que le demande a atteint 3,4 milliards d'euros. Le taux servi par cette 1ère émission de papiers d'échéance du 1er mars 2022 a atteint 6,98%, indique le site du 'Tesoro'.

Mais un second placement similaire à échéance du 1er septembre 2021 a, lui, été moins prisé : 1,2 milliard ont été alloués sur un maximum de 2 milliards, l'offre n'ayant atteint que 1,8 milliard d'euros. Le taux ressort à 6,70%. Ont aussi été placés 2,5 milliards d'euros à trois ans au taux de 5,6%, le montant maximal étant là encore manqué (3 milliards).

Au final, sur un montant maximal offert de 7,5 milliards, l'Italie n'a levé “que” 7,1 milliards.

Certes, ces taux souscrits à 10 ans repassent sous le niveau 'magique' des 7% dépassés lors des dernières opérations de ce type. Mais le Tesoro a dû revoir en baisse le montant qu'il escomptait lever.

Sur les marchés de taux, le rendement du '10 ans' italien s'inscrit d'ailleurs à cette heure à 7,07%, après avoir touché les 7,13%

En outre, on a appris que la Banque Centrale Européenne, la croissance de la masse monétaire M3 dans la zone euro a augmenté de 2% en rythme annuel en novembre, une progression inférieure à celles de 2,6% d'octobre et de 3% de septembre.

La masse monétaire M1, qui se limite aux billets et pièces en circulation et dépôts à vue, s'est accrue de 2,1% le mois dernier par rapport au mois correspondant en 2010, contre une augmentation de 1,7% en octobre et de 2% en septembre.

La BCE ajoute que les prêts au secteur privé se sont accrus de 1,7% en rythme annuel le mois dernier, après 2,7% en octobre, un ralentissement qui a concerné à la fois les prêts aux ménages (sauf segment hypothécaire) et aux entreprises non financières.

Depuis les Etats-Unis cet après-midi, une série de statistiques doit être publiée aujourd'hui aux Etats-Unis, avec tout d'abord les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage à 14h30.

L'indice PMI de Chicago pour décembre sera dévoilé à 15h45, puis dans la foulée les promesses de ventes de logements pour novembre. devi

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...