Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Nicolas sarkozy annonce un déficit public de 5,2% en 2011

Marché : Nicolas sarkozy annonce un déficit public de 5,2% en 2011

Nicolas sarkozy annonce un déficit public de 5,2% en 2011Nicolas sarkozy annonce un déficit public de 5,2% en 2011

PARIS (Reuters) - Les déficits publics de la France sont revenus à 5,2% du produit intérieur brut en 2011, au lieu de 5,7% initialement prévus, a annoncé vendredi Nicolas Sarkozy sur Europe 1.

"En 2011, la France s'était engagée à réduire son déficit pour être à 5,7 points (du PIB). La France a fait beaucoup mieux grâce aux efforts des Français puisque nous serons à 5,2", a-t-il dit sur Europe 1.

"Cela veut dire que, sur l'année 2010 et sur l'année 2011, la France aura réduit ses déficits de 22 milliards d'euros", a ajouté le président, candidat à un second mandat.

Nicolas Sarkozy a brocardé au passage son adversaire socialiste :

"Lorsque le budget 2011 a été présenté par (le Premier ministre) François Fillon, François Hollande avait déclaré, 'les objectifs à 5,7 de déficit sont inatteignables'. Ce matin je lui dit, nous ne sommes pas à 5,7, nous sommes à 5,2."

"Ce qui veut dire que les engagements que j'ai pris, si les Français me font confiance, d'être à 3% de déficit en 2013 seront tenus, et à 0% de déficit en 2016, ça sera tenu", a ajouté le chef de l'Etat sortant.

Il a souligné qu'à partir de 3% de déficit, le ratio de la dette publique par rapport au PIB commençait à reculer.

Il a réaffirmé qu'il entendait continuer à réduire les dépenses publiques s'il était élu. "La réduction des dépenses c'est la voie qu'il faut suivre", a-t-il dit.

Yann Le Guernigou et Emmanuel Jarry, édité par Patrick Vignal

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...