Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Nestlé prend 60% du confiseur chinois hsu fu chi international

Marché : Nestlé prend 60% du confiseur chinois hsu fu chi international

Nestlé prend 60% du confiseur chinois hsu fu chi internationalNestlé prend 60% du confiseur chinois hsu fu chi international

SINGAPOUR/HONG KONG/ZURICH (Reuters) - Nestlé a annoncé lundi qu'il allait acquérir 60% du confiseur chinois Hsu Fu Chi International pour 1,7 milliard de dollars (1,2 milliard d'euros).

La transaction doit encore obtenir l'aval du ministère chinois du Commerce, des tribunaux des Iles Caïmans où le groupe est stationné et des actionnaires, a ajouté une porte-parole de Hsu Fu Chi qui a précisé que conjointement avec la famille Hsu, Nestlé cherchera à retirer la société de la cote.

Le processus d'approbation devrait prendre entre trois et cinq mois, a précisé une source proche du dossier.

"Il y a des inquiétudes après que Coca-Cola a échoué dans sa tentative de reprendre Huiyuan, et il se peut que Pékin cherche à protéger les marques chinoises", souligne Shaun Rein, directeur de China Market Research Group.

"Je pense que dans ce cas il n'y aura pas de problème parce que nous pensons que le confiseur détient une part de marché de 5,5%, ce qui est une part de niche, et que c'est une marque de Taïwan."

En 2009, les autorités chinoises avaient opposé leur veto à l'offre de 2,4 milliards de dollars de Coca-Cola sur le spécialiste des jus de fruits Huiyuan Juice mais elles ont approuvé fin juin l'augmentation de participation du groupe britannique Diageo dans Sichuan Shuijingfang.

ACCORD ACTIONNARIAL

La famille Hsu, qui détient 56,48% du groupe coté à Singapour, vendra une participation de 16,48%, gardant le solde de 40% sous la forme d'une co-entreprise, a indiqué Hsu Fu Chi dans un communiqué.

Nestlé a en outre obtenu des engagements irrévocables de la part d'Arisaig Partners Holdings et des filiales du Baring Asia Private Equity Fund, les deux plus grands actionnaires indépendants du groupe chinois qui détiennent respectivement 9,0% et 16,5% des parts.

Ceux-ci vont se prononcer en faveur d'une procédure dite Scheme of Arrangement qui verra Nestlé racheter les titres des actionnaires indépendants, représentant 43,5% des actions de la société.

Hsu Fu Chi a dégagé en 2010 un chiffre d'affaires de 669 millions de francs suisses et une marge EBIT de 17,3%, précise Nestlé dans un communiqué séparé. La société, qui emploie 16.000 personnes, gère quatre grandes fabriques en Chine et dispose de très bonnes capacités d'accès au marché.

"C'est un bon investissement pour Nestlé, Hsu Fu Chi ayant un très bon réseau de distribution en Chine et un bon profil de marque avec une part de marché de 6% dans la confiserie en Chine", a souligné Tan Han Meng, analyste chez DMG & Partners.

Avec cette nouvelle participation majoritaire, Nestlé renforce un peu plus son implantation dans l'ex-Empire du Milieu. A la mi-avril, le groupe avait dévoilé un accord portant sur 60% de son partenaire chinois Yinlu Foods Group.

"Les perspectives pour la consommation en Chine sont plutôt positives", explique Dan Bin, gestionnaire de fonds chez Eastern Bay Investment Management, basé à Shenzhen.

"Nestlé a une grande expérience dans les marques de consommation et avec cet accord, ils pourront bâtir sur ce que Hsu Fu Chi a déjà réalisé sur le marché."

Vers 08h40 GMT, l'action de Nestlé grappille 0,1% à 52,65 francs pendant que l'indice européen de la branche progresse de 0,12%.

Saeed Azhar et Lee Chyen Yee, Pascal Schmuck pour la version française

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI