Bourse > Actualités > Points de marché > Morning Briefing : Réveil brutal pour les marchés…

Morning Briefing : Réveil brutal pour les marchés…

Les indices européens vont effacer tous leurs gains d'hier à l'ouvertureLes indices européens vont effacer tous leurs gains d'hier à l'ouverture

(Tradingsat.com) - Le beau rebond des marchés hier aura été de courte durée. Après une clôture mitigée à Wall Street hier soir et une nouvelle chute des cours du pétrole, la matinée s’annonce d’ores et déjà très difficile sur les marchés européens.

Tendance

Le CAC40 est demandé en baisse de 96 points (-2,3%) à 4.176. Pourtant la séance d’hier aura été marquée par un très beau rebond, et on l'a tenu en clôture à +1,97%. Mais encore une fois, avec un manque cruel de conviction, les volumes étaient inférieurs à ceux qu'on constate quand le marché corrige, à 3,6 milliards d'euros. Preuve à nouveau de l’importance des positions vendeuses en coulisse.

Wall Street a encore connu une séance très volatile hier, passant de +1% à -0.8%, pour terminer finalement tout juste à l'équilibre.

Mais forte baisse en Asie, Tokyo perdant 3,7% en clôture, et même tendance à Hong Kong.

Catalyseurs

Malgré une vraie volonté de rééquilibrer le marché, il y a un facteur qui plombe tout, c'est le pétrole. Avec encore une forte volatilité, hier après avoir touché le plancher des 27 dollars, le Brent a subitement repris plus de 2 dollars, au-delà des 29, avant de retomber lourdement.

Et ce matin c’est le WTI américain qui retombe sous les 28 dollars. Plus aucune considération fondamentale, hormis la note de l’Agence Internationale de l’Energie hier, qui confirme ce que tout le monde pense : les cours vont poursuivre leur chute. Impossible de constituer des positions d'un peu long terme dans ces conditions, c'est d'ailleurs le secteur énergétique qui a plombé Wall Street.

Le symbole de tout cela, c’est sans doute Chesapeake, le spécialiste du gaz de schiste et partenaire de Total dans le domaine, qui a perdu hier 13,5%. La plus forte baisse de tout le S&P500. Le cours a même atteint un plus bas historique.

Mais tout le secteur est tombé hier, Exxon Mobil -1,5, Chevron -2,6%, Halliburton -3,4%... et ça risque de peser sur l'ensemble des pétroliers et parapétroliers aujourd’hui, la séance risque même d'être très difficile à nouveau.

Valeurs

IBM

Encore une déception avec un chiffre d’affaires en baisse de 8,5% sur le trimestre écoulé, et des prévisions de bénéfices annuels en dessous des attentes. Le groupe paye au prix fort la force du dollar, avec un impact très net sur l'ensemble de ses métiers. En outre, un aspect très regardé, les nouvelles activités, dont le Cloud, qui non seulement ne pèsent pas encore assez significativement sur l'ensemble de l'activité du groupe, à tout juste 35% des ventes... et ou la croissance est même relativement faible, par rapport aux attentes de long terme, +10% sur la période. Le titre perdait 4,2% en transactions hors marché, et ça pourrait à nouveau peser sur l'ensemble du secteur technologique aujourd’hui.

AMD

Le groupe de semi-conducteurs a publié des résultats en-dessous des attentes. AMD signale une baisse sensible de la demande notamment pour ses puces graphiques, déplorant aussi un net ralentissement en Chine, qui représente 42% de son chiffre d’affaires. Le titre du groupe perdait 6% en transactions hors séance après ces annonces.

Pierre et Vacances

Le chiffre d’affaires du groupe est en baisse de 13% sur son 1er trimestre fiscal, avec un repli de 60% même de l'activité de promotion immobilière. Pas mal de facteurs exceptionnels qui devraient s'estomper sur le 2ème trimestre, attendu en nette amélioration.

SEB

Le groupe signe un chiffre d’affaires global de 4,7 milliards d’euros sur 2015, une croissance organique de 8%, et table sur un résultat opérationnel de 430 millions sur l'exercice.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI