Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Morning Briefing : Pétrole et dollar, duo de choc

Morning Briefing : Pétrole et dollar, duo de choc

tradingsat

(Tradingsat.com) - Le dollar a repris sa trajectoire baissière après les minutes de la FED hier, alors que le pétrole, en redressement, soutient les indices américains et européens.

Tendance

Le CAC40 est demandé en petite hausse à +18 pour 4.303 points (Calls IGMarkets).

Hier on a pu rebondir de 0,81%, avec l'aide de Wall Street, la place américaine a bien redécollé à +1% pour le S&P500.

Une belle amélioration de tendance qui a permis à l’indice de bien remonter en fin de séance, +0,81% à la cloche à 4.284. Le Nikkei à Tokyo ce matin a pris 0,22%.

Catalyseurs

Le pétrole a été le principal soutien au marché ces dernières heures, après un passage de forte volatilité depuis la fin de la semaine, où les prix sont passés de 40 dollars au plus haut à 34 au plus bas. A présent que le Brent a reconquis les 40 dollars, il y a de la marge pour que le marché dans son ensemble se sente soutenu.

Mais l’autre catalyseur majeur c’est la poursuite de la baisse du dollar. La publication des minutes du dernier comité de politique monétaire de la FED a provoqué un nouveau repli de la devise américaine. Les citations prouvent qu'effectivement la Réserve Fédérale a réfléchi à une remontée de ses taux en mars, mais qu'en définitive un large consensus a été trouvé sur le fait qu’elle devait se montrer extrêmement prudente.

Ca permet encore d'anticiper un mouvement très graduel et lent dans le processus de remontée des taux, et logiquement le marché en prend acte.

Conséquence, l’Euro remonte au-delà d’1,14, et le Yen plonge sous les 110 pour un dollar, du côté des 108 désormais, et tout le monde s'attend désormais à ce que la Banque du Japon agisse vite sur les marchés pour faire baisser sa monnaie... Hypothèse qu’elle a d’ailleurs elle-même évoquée ces dernières heures.

Valeurs

Numéricable-SFR

Le groupe a passé avec succès un test de confiance important, pour juger si le marché suivait toujours les projets du groupe, malgré son niveau d’endettement. Numéricable-SFR a largement relevé le montant de son emprunt obligataire à haut rendement, face à une demande largement supérieure aux attentes. Le groupe cherchait à lever 2,5 milliards de dollars à l'origine, mais le montant a été relevé à 3, puis 5,1 milliards d’euros. C’est du coup la plus grosse opération de l'année à ce jour sur le marché de la dette High Yield, avec un rendement à 7.3%, un peu inférieur aux attentes.

Vinci - Spie

Les deux groupes se voient confier un contrat de 496 millions d'euros pour la construction de la future gare de La Défense près de Paris. Premiers coup de pioche cet été, pour des travaux qui devraient durer 61 mois au total.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...