Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Morning Briefing : L'heure de la temporisation

Morning Briefing : L'heure de la temporisation

LE CAC40 gagne 5,3% en progression cumulée sur 5 jours.LE CAC40 gagne 5,3% en progression cumulée sur 5 jours.

(Tradingsat.com) - Après 3 séances consécutives de gains, les indices européens devraient consolider aujourd’hui, même si les fondamentaux du marché restent solides.

Tendance

Le CAC40 est attendu en hausse de 3 points à 4.516, après une 3ème journée de hausse consécutive. Avec les 0,67% de gagnés sur la dernière séance, l’indice cumule 5,3% de gains.

Avec l’atteinte des 4.500, le CAC40 revient sur les niveaux de fin avril. A noter tout de même des volumes plutôt faibles à nouveau à 2,8 milliards d’euros, moins de conviction sur la séance d'hier malgré la poursuite du rallye, preuve que le balancier est sans doute en train de se retourner.

Ce petit sentiment de tassement était palpable en clôture à Wall Street hier soir, où le S&P500 a terminé en repli de 0,02%.

Catalyseurs

La tendance reste positive, avec les mêmes ingrédients : malgré sa petite baisse d’hier, et un retour sous 50 dollars, les cours restent fermes à 49,2 dollars pour le Brent. Et le dollar lui aussi reste sur ses plus hauts de 2 mois atteints ces derniers jours, avec un euro-dollar qui reste sous 1,12.

Et à un peu plus long terme, on a un marché qui reste rassuré sur 3 dossiers majeurs : la prise en compte que la FED remontera bien ses taux cet été, un relatif optimisme sur la question du Brexit, et un accord sur la dette grecque signé cette semaine qui satisfait toutes les parties.

Les indices boursiers ont donc de quoi se maintenir sur leurs gains récents, mais la marge de progression parait quand même réduite : le niveau des 4.500-4.600 devient critique pour le CAC40, et à tendance a constituer une barrière technique tenace.

De plus, Wall Street commence à se reprocher de ses plus hauts absolus, notamment sur le S&P500, et les perspectives de progression des actions américaines semblent désormais limitées. De quoi alimenter une tendance solide certes, mais sans pour autant ouvrir la porte a des gains d’ampleur pour la suite.

Valeurs

Pernod Ricard

Moody’s rehausse sa note de crédit long terme à BAA2, avec une perspective stable, notant que le groupe a tout la latitude pour réduire son endettement et améliorer son profil de crédit ces prochains mois.

Vinci

Le groupe fait son retour dans la catégorie A, les notes de crédit les plus solides, avec Moody’s qui relève la note de BAA1 à A3, perspective stable. L’agence justifie sa décision par la hausse de la contribution positive de l’activité de concession.

Elior

Le groupe de restauration collective a signé un résultat brut en hausse de 5,8% à 216 millions d’euros. Les objectifs annuels sont confirmés et Elior dit rester confiant à plus long terme.

Laurent Perrier

Le groupe de champagnes a publié un résultat net en hausse de 10,2% à 25,2 millions d’euros pour son exercice annuel décalé. Mais Laurent Perrier appelle à la prudence pour l’exercice suivant, au milieu d’une conjoncture de marché toujours difficile.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...