Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Moody's souligne la hausse du risque sur la note des etats-unis

Marché : Moody's souligne la hausse du risque sur la note des etats-unis

Moody's souligne la hausse du risque sur la note des etats-unisMoody's souligne la hausse du risque sur la note des etats-unis

par Daniel Bases

NEW YORK (Reuters) - Moody's Investors Service a annoncé jeudi qu'il y avait un risque très faible, mais en hausse, de défaut momentané des Etats-Unis en cas de non relèvement de la limite légale du plafond de la dette du pays dans les semaines à venir.

Dans un communiqué, l'agence de notation indique qu'elle placera la note souveraine de crédit des Etats-Unis, actuellement de Aaa, le maximum, sous revue pour un possible abaissement, s'il n'y a pas de progrès dans les discussions au Congrès sur le budget d'ici la mi-juillet.

"Dans la mesure où le risque d'impasse a augmenté, si des progrès dans les négociations ne sont pas évidents d'ici la mi-juillet, une action de ce genre au niveau de la note est probable", lit-on dans le communiqué de Moody's.

La perspective sur la note est stable, alors que l'agence concurrente Standard & Poor's a placé sa perspective de la note des Etats-Unis à négative en avril cette année, en mettant en avant elle aussi des inquiétudes sur la question des atermoiements à Washington autour de la dette américaine dont beaucoup estiment le niveau intenable.

Dans la foulée de l'annonce de Moody's, l'euro a accru ses gains face au billet vert pour toucher un nouveau plus haut d'un mois à plus de 1,45 dollar sur la plate-forme EBS.

Cette polarisation du débat sur la limite à ne pas dépasser pour la dette a accru la probabilité d'un défaut momentané. Si cette situation reste inchangée dans les semaines à venir, alors, la perspective sera placée sous revue, indique Moody's.

De son côté et s'il n'y a pas relèvement du plafond de la dette début août ou à une date ultérieure, le secrétaire au Trésor Timothy Geithner devra sans doute procéder à des arbitrages sur les factures à acquitter. Il pourrait par exemple retarder le paiement des avantages sociaux aux retraités, retenir la solde des militaires, vendre des actifs de l'Etat ou ne pas rembourser les détenteurs d'obligations de l'Etat américain.

Le déficit des Etats-Unis devrait atteindre 1.400 milliards de dollars cette année. Le plafond de la dette est actuellement de 14.300 milliards de dollars.

Moody's précise que si le plafond de la dette est relevé et le défaut évité, la note Aaa sera maintenue. Toutefois, la perspective de notation dépendra de l'issue des négociations sur la réduction du déficit, indique Moody's.

Si un abaissement devait se produire, Moody's précise que la note des Etats-Unis serait ramenée dans la zone Aa.

A la suite de l'annonce de Moody's, le coût de protection contre un défaut sur la dette américaine à cinq ans était en hausse, à 51 points de base, contre 46 points auparavant.

Danielle Rouquié pour le service français

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...