Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Moody's met la note de l'irlande en catégorie spéculative

Marché : Moody's met la note de l'irlande en catégorie spéculative

tradingsat

par Daniel Bases et Walter Brandimarte

NEW YORK (Reuters) - L'agence de notation financière Moody's a annoncé mardi avoir rétrogradé la note de l'Irlande en catégorie spéculative, estimant que le pays aura sans doute besoin de nouvelles aides officielles avant de pouvoir se financer à nouveau sur les marchés.

La dette de l'Irlande, qui était notée Baa3, est réduite d'un cran et tombe à Ba1, le grade le plus élevé dans la catégorie spéculative. La perspective reste négative, ce qui signifie que de nouvelles baisses de note sont probables dans les 12 à 18 mois.

L'agence américaine explique sa décision par la probabilité accrue à ses yeux d'un nouveau soutien financier qu'il faudra accorder au pays après le plan de sauvetage accordé par l'Union européenne et le Fonds monétaire international.

C'est la première fois que l'Irlande se retrouve notée en catégorie spéculative. Les deux autres agences de notation, Standard & Poor's et Fitch Ratings, notent l'Irlande BBB-plus, soit trois crans au-dessus de la catégorie spéculative.

La Commission européenne a aussitôt fait connaître sa désapprobation de cette décision en disant la "regretter".

"Cela contraste beaucoup avec les données récentes, qui vont dans le sens d'un retour à la croissance du PIB cette année et avec la mise en oeuvre du programme de façon déterminée par le gouvernement irlandais (...)", a déclaré un porte-parole du commissaire européen aux Affaires économiques et monétaires Olli Rehn, dans un communiqué.

Le gouvernement irlandais a souligné la divergence entre Moody's et les autres agences de notation.

"Il est important de souligner que la note de l'Irlande chez toutes les autres grandes agences - Standard & Poor's, Fitch et DBRS - reste en catégorie investissement", a déclaré le ministère des Finances.

LA PARTICIPATION DU SECTEUR PRIVE

L'annonce de la décision de Moody's s'est faite bien après la clôture des marchés obligataires européens, alors que l'écart de rendement entre la dette de l'Etat irlandais à dix ans avec celle de son équivalent allemand (Bund) s'était réduit. Le spread était revenu à 1.080 points de base par rapport au point haut de lundi de 1.102 points..

"La principale raison à la décision de ce jour, explique Moody's dans un communiqué, est la possibilité croissante qu'après la fin du programme actuel de soutien de L'UE et du FMI fin 2013 l'Irlande ait besoin de nouvelles séries de financements officiels avant de pouvoir retourner sur le marché privé."

La possibilité que les investisseurs privés soient obligés de participer aux futurs plans de sauvetage a également joué dans la rétrogradation décidée par Moody's, l'agence craignant qu'une telle décision ne renchérisse le coût de l'emprunt pour les membres les plus faibles de la zone euro.

"La perspective d'une participation du secteur privé, sous une forme ou sous une autre, à l'allégement de la dette est négative pour les détenteurs de dette souveraine en situation difficile. C'est un facteur clé dans l'évaluation par Moody's des Etats de la zone euro très endettés", lit-on dans le communiqué de Moody's.

Moody's précise qu'elle pourra à nouveau abaisser la note de l'Irlande si le gouvernement ne parvient pas à atteindre les objectifs fixés en matière d'assainissement du budget.

"Une nouvelle détérioration des perspectives économiques du pays exerceraient également une pression à la baisse sur la note, de la même manière d'une perturbation des marchés résultant d'un défaut grec qui ne se ferait pas de manière ordonnée", affirme Moody's.

"Bien que la note Ba1 de l'Irlande indique une risque de restructuration nettement plus bas que la note Caa1 de la Grèce, la possibilité accrue d'une participation du secteur privé a pour effet de décourager encore un peu plus de futurs prêts du secteur privé et d'accroître la probabilité d'une incapacité de l'Irlande à regagner accès aux marchés en des termes viables dans un avenir proche", écrit Moody's.

La note de l'Irlande est six crans au-dessus de celle de la Grèce et un cran au-dessus de celle du Portugal dans la classification de Moody's. L'Italie est huit crains au-dessus de l'Irlande, à Aa2.

Avec Carmel Crimmins; Danielle Rouquié pour le service français

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...