Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Moody's confirme la note aaa des etats-unis, pourrait la baisser

Marché : Moody's confirme la note aaa des etats-unis, pourrait la baisser

Moody's confirme la note aaa des etats-unis, pourrait la baisserMoody's confirme la note aaa des etats-unis, pourrait la baisser

NEW YORK (Reuters) - Moody's Investors Service a confirmé mardi la note AAA qu'il attribue aux Etats-Unis après le compromis adopté sur le relèvement du plafond de la dette, mais a assorti sa note maximum d'une perspective négative.

Cette perspective signifie que la note des Etats-Unis pourrait être abaissée dans les 12 à 18 mois.

Après la Chambre des représentants, le Sénat américain a adopté mardi la loi sur le relèvement du plafond de la dette des Etats-Unis, signée dans la foulée par le président Obama et qui évite à la première puissance économique mondiale de se retrouver en défaut de paiement.

Moody's avait placé la note des Etats-Unis sous revue pour un abaissement possible le 13 juillet, disant craindre que l'Etat n'honore pas ses factures et autres engagements si le Congrès venait à ne pas pouvoir relever le plafond d'endettement du pays début août.

"L'accord de ce jour est une première étape vers l'assainissement budgétaire à long terme nécessaire pour maintenir la note de la dette de l'Etat américain dans la catégorie Aaa sur le long terme", déclare Moody's dans un communiqué.

L'accord sur le plafond de la dette résolu, l'agence dit s'attacher aux problèmes de long terme pour les finances publiques américaines, alors que le déficit budgétaire atteint environ 9% du produit intérieur brut (PIB).

Le maintien de la note AAA dépendra de mesures supplémentaires de réduction du déficit, mais aussi du rythme de croissance économique et de l'évolution des coûts de financement des Etats-Unis, a précisé Steven Hess, l'analyste de Moody's pour les Etats-Unis.

L'agence Fitch a elle aussi maintenu la note des Etats-Unis à AAA, tout en prévenant que la première puissance économique mondiale devait réduire son endettement pour éviter une baisse de note à l'avenir.

"Fitch a maintenu comme prévu la notation AAA, ce qui avait été déjà dans le fond pris en compte par le marché. La question plus importante est de savoir si la loi sera suffisante pour calmer S&P, qui voulait 4.000 milliards de dollars de coupes, beaucoup sur le marché estimant qu'il y a un risque d'abaissement de note de la part de S&P", a commenté Gennadiy Goldberg, analyste obligataire chez 4Cast Ltd. à New York.

La loi votée mardi relèvement le plafond de la dette suffisamment pour tenir jusqu'après l'élection présidentielle de novembre 2012 et prévoit 2.100 milliards de dollars de réduction des dépenses sur dix ans. Elle créée une commission mixte parlementaire Sénat/Chambre des représentants qui présentera des recommandations pour la réduction du déficit fin novembre. Elle ne prévoit pas de hausse de la fiscalité.

Walter Brandimarte et Daniel Bases, Danielle Rouquié pour le service français

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI