Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Moody's baisse la note du portugal, plan d'urgence évoqué

Marché : Moody's baisse la note du portugal, plan d'urgence évoqué

tradingsat

LISBONNE (Reuters) - L'agence de notation Moody's a annoncé mardi avoir abaissé d'un cran la notation obligataire du Portugal, estimant que le nouveau gouvernement au pouvoir devra demander une aide financière d'urgence à l'Union européenne (UE).

Moody's a ramené la note souveraine portugaise à long terme à Baa1, contre A3 auparavant, et a maintenu une perspective négative.

L'agence précise que d'éventuelles nouvelles baisses de note dépendront de la capacité du nouveau gouvernement à s'assurer un financement à moyen terme.

"Moody's estime que les coûts de financement actuels atteignent des niveaux insoutenables, même à court terme", apprend-on dans un communiqué.

"L'abaissement limité de la note à Baa1 décidé aujourd'hui reflète le sentiment de Moody's que les autres membres de la zone euro apporteront une aide si le Portugal a besoin d'un financement d'urgence avant de pouvoir obtenir une aide du Fonds européen de stabilité financière (FESF).

A la suite de cette annonce, l'euro reculait, à environ 1,4172 dollar.

Les marchés financiers sont convaincus que Lisbonne va être contraint de demander une aide financière à l'UE et au Fonds monétaire international (FMI), à l'instar de la Grèce et de l'Irlande.

Le Premier ministre sortant José Socrates, qui a démissionné le mois dernier à la suite du rejet par le Parlement de son plan d'austérité, a pourtant mis un point d'honneur à ne pas solliciter une aide internationale.

Le président portugais Anibal Cavaco Silva a dissous le parlement la semaine dernière et a appelé à des élections législatives anticipées le 5 juin.

Le Portugal a probablement la capacité de se financer au cours des huit prochaines semaines - le pays doit refinancer 4,3 milliards d'euros de dette en avril et 4,9 milliards en juin - mais le coût de ces opérations devrait être extrêmement élevé.

Alex Richardson, Catherine Monin pour le service français, édité par Danielle Rouquié

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI