Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Michel pébereau se dit prêt à payer plus d'impôts

Marché : Michel pébereau se dit prêt à payer plus d'impôts

Michel pébereau se dit prêt à payer plus d'impôtsMichel pébereau se dit prêt à payer plus d'impôts

PARIS (Reuters) - Michel Pébereau, le président du conseil d'administration de BNP Paribas se dit favorable à une hausse des impôts des Français les plus fortunés, dans une déclaration au site d'information Rue89.

Souvent présenté comme un conseiller officieux de Nicolas Sarkozy, le dirigeant de la première banque française est le deuxième patron d'une entreprise du CAC 40 à apporter son soutien à une telle mesure, que le gouvernement devrait inclure dans son projet de budget pour 2012 pour assurer la réduction des déficits publics malgré le ralentissement de la croissance.

Mardi, Maurice Lévy, le président du directoire de Publicis, qui préside aussi l'Association française des entreprises privées, s'était prononcé pour "une contribution exceptionnelle des plus riches, des plus favorisés, des nantis" dans une tribune publiée par Le Monde.

Pour Michel Pébereau, "le pays traverse une période difficile. Il est impératif d'accélérer le redressement des finances publiques par un programme d'ensemble visant à maîtriser la dépense et les déficits et comportant un accroissement de l'impôt pour une période déterminée."

"Dans ce cadre, il est équitable que la fiscalité demande aux plus fortunés un effort plus important qu'aux autres", ajoute-t-il dans sa déclaration à Rue89.

Ces déclarations interviennent après l'appel lancé lundi par le multimilliardaire américain Warren Buffett pour une augmentation des impôts des "méga-riches" aux Etats-Unis.

Marc Angrand, édité par Julien Ponthus

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI