Bourse > Actualités > Points de marché > Marchés : Relâche!

Marchés : Relâche!

Une petite pause de Pâques bienvenue pour digérer la volatilité et l'indécision du marché.Une petite pause de Pâques bienvenue pour digérer la volatilité et l'indécision du marché.

(Tradingsat.com) - Malgré ce long week-end de Pâques, les marchés restent actifs en coulisse, aussi bien sur les matières premières que sur les changes, les deux principaux sujets d’inquiétude du moment.

Tendance

Pas de cotations aujourd'hui à Paris, tous les marchés Euronext sont fermés, Londres et Francfort aussi. Et ce sera aussi le cas lundi, pour ce long week-end de Pâques de 4 jours.

Wall Street restera fermée aussi aujourd'hui, mais reprendra la cote avant tout le monde lundi.

Mais on reste sur une forte correction hier, avec une baisse de 2,13% pour le CAC40, -1,83 pour l'Eurostoxx, mais Wall Street est arrivé à clôturer à l'équilibre, -0,04%. Le Nikkei a Tokyo termine au-dessus des 17.000 points ce matin, à +0,65%.

Catalyseurs

C'est encore une fois le pétrole qui a fait la tendance, avec une forte volatilité. Forte baisse en journée, après un début de journée du côté des 40 dollars, on a plongé. Au fixing d'hier, on était tombés à 37,7 dollars sur le Brent, alors qu’on partait de 40-41 quasiment.

Et finalement tout est remonté hier soir, et on reste sur les mêmes niveaux ce matin, autour des 40 pour les deux qualités de brut. Une volatilité encore une fois très déstabilisante, d’autant plus dans des volumes faibles. Dans un marché un peu désert, ce genre d'aller-retour provoque des réactions assez violentes, puisqu’on n'avait que 2,9 milliards de titres négociés hier sur le CAC 40.

Mais dans le sillage toutes les valeurs pétrolières ont pris l'impact. Vallourec a encore perdu 8%, CGG -4,2%Total -1,7% et Technip -0,95%.

Et puis on reste quand même sur une conjoncture de marché qui aura été marqué par un dollar qui n'arrive pas à remonter. Ca se fait par paliers, mais on reste quand même fermement au-dessus d'1,11 sur l'euro, il y a aussi à prendre en compte les effets de volatilité des matières premières.

Mais globalement le dollar qui ne remonte pas reste une des clés du moment. Ca explique aussi les fortes prises de bénéfices qui ont touché l'or, qui perd 50 dollars sur une semaine.

Valeurs

EDF

Le groupe a confirmé hier après clôture que le démarrage de l’EPR de Flamanville aurait lieu au 4ème trimestre 2018, au vu de l’avancement actuel des travaux et des mises en conformité.

Eurazeo

La société d’investissement est en négociations pour une reprise du groupe MKDirect, maison mère des marques de linge de maison Linvosges et Françoise Saget. Eurazeo va y investir 49 millions d’euros, sur la base d’une valeur d’entreprise de 102 millions d’euros, et détiendra environ 55% du capital.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI