Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marchés : L'euro teste toujours les 1,3860 dollar

Marchés : L'euro teste toujours les 1,3860 dollar

tradingsat

(CercleFinance.com) - La reprise de l'euro face au billet vert se poursuivait mardi et aux environs de 13 heures, la devise européenne gagnait encore 0,14% à 1,3830 dollar après un gain de 0,43% la veille.

Les 1,38 dollar constituent un niveau important que l'euro avait déjà dépassé au tout début du mois de février, au terme d'un fort mouvement de hausse entamé vers le 10 janvier. Après une phase de consolidation qui l'avait ramené vers 1,35 dollar le 14 février, l'euro est donc reparti à l'assaut de son record annuel de 1,3862 dollar avec un plus haut de 1,3855 ce matin.

Les cambistes de Pictet & Cie rappelent que l'évolution du marché pétrolier “a conditionné l'évolution du dollar ces dernières séances”. En effet, le brut, ressource énergétique la plus échangée sur la planète, n'est libellé qu'en dollars US et son cours a atteint des records (jusqu'à 120 dollars pour le Brent la semaine dernière) de deux ans sur fond de crise en Libye et de craintes d'extension dans d'autres pays producteurs.

Pictet souligne cependant le rôle apaisant des déclarations du gouverneur de l'OPEP, “qui parle d'un retour du prix du baril au niveau auquel il se trouvait avant la crise libyenne aussitôt que la situation sera éclaircie dans ce pays.” La pression sur le dollar pourrait donc retomber à court terme.

En attendant, la crise souveraine européenne continue, qu'il s'agisse des suites et de l'application du plan de rigueur grec, d'un mouvement politique irlandais contestant les conditions du sauvetage financier du pays, ou encore des craintes entourant maintenant le Portugal. Le taux rémunérant les emprunts d'Etat souverains portugais à 10 ans reste proche des 7,50%, une barre qu'il avait franchie pour la première fois le 24 février dernier et qui constitue son record historique récent.

“Selon le ministre des Finances portugais, la méfiance vis-à-vis de l'Europe est due en grande partie à la mauvaise gestion de la crise grecque et à l'inefficience des institutions et des procédures européennes”, rapporte Pictet avant d'indiquer que cette déclaration sombre n'a pas eu de prise sur le marché.

Le sentiment reste effectivement dominé par la perspective de tension de ses taux annoncée par la BCE elle-même depuis le début de l'année. Les taux courts, à 1% depuis mai 2009, pourraient donc se tendre dans les prochains mois alors que ce n'est pas d'actualité du côté américain. La BCE se prononcera jeudi sur ses taux.

En outre, l'indice manufacturier PMI de Markit s'est inscrit à 59 en février, soit la plus forte expansion du secteur depuis juin 2000, a-t-on appris ce matin. De même, le secteur manufacturier britannique a continué de progresser à un rythme record, avec un indice PMI inchangé à 61,5. Cette vigueur se traduit sur certains marchés du travail : hors effets saisonniers, le nombre de demandeurs d'emploi s'est ainsi contracté de 52.000 en février en Allemagne.

Cependant, selon une estimation rapide publiée par Eurostat, le taux d'inflation annuel de la zone euro s'établirait à 2,4% en février 2011, contre 2,3% en janvier. Une annonce qui vient conforter la probabilité d'une hausse de ses taux par la BCE dont l'objectif d'inflation est de 2%.

Cet après-midi, le marché prendra connaissance de chiffres en provenance des Etats-Unis, comme les dépenses de construction pour janvier (prévision : -0,4% ; précédent : -2,5%) et l'indice ISM manufacturier de février (prévision : 61 points ; précédent : 60,8 points).

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...