Bourse > Actualités > Points de marché > Marchés de taux : Petite tension sur les taux longs US

Marchés de taux : Petite tension sur les taux longs US

tradingsat

(CercleFinance.com) - (CercleFinance.com) -Le 'chiffre US du jour' a été publié à 14H30 et il est intrinsèquement meilleur que prévu: les ventes de détail progressent de +0,1% en avril au lieu d'une contraction de -0,6% attendue.

L'erreur d'anticipation est assez spectaculaire mais pourrait s'expliquer par des ventes soutenues dans le secteur automobile et une consommation inhabituelle de fuel alors que l'hiver joue les prolongations dans le nord du pays.
La hausse du prix des carburants ces dernières semaine pourrait également avoir eu un impact significatif même si la consommation a reculé de -4,7% en volume.

Le comportement du marché obligataire américain semble négativement affecté par ce chiffre 'meilleur que prévu' et la dégradation amorcée vendredi dernier (le rendement du T-Bond repassant de 1,81 à 1,89%) se poursuit avec un T-Bond qui affiche désormais 1,9350%.

L'autre 'driver' sur les T-Bonds, c'est un article du 'Wall Street Journal' publié vendredi et qui évoque un 'plan d'allègement' de ses rachats d'actifs (dette d'Etat, créances hypothécaires) mais qui n'est pour l'instant ni fixé dans son ampleur et -ce qui importe plus que tout- ni au niveau du calendrier (lequel serait dicté par l'évolution du marché du travail).

Les statistiques Chinoises publiées ce matin attestent d'une demande intérieure soutenue (ventes de détail en hausse de +12%) mais également d'une stagnation de la production industrielle et d'un ralentissement des investissements, ce qui pourrait déboucher sur une contraction du rythme d'expansion du PIB au 2ème trimestre.

Faute de statistiques en Europe, les marchés obligataires sont très calmes avec des rendement de 3,93% sur les BTP italiens, 4,28% sur le '10 ans' espagnol et 5,45% sur le '10 ans' portugais.

Rappel, le rendement des emprunts de référence japonais ont flirté avec leur plancher historique ce matin alors que le 'G7' a voté un quitus au gouvernement nippon (et à la BoJ) pour sa politique de dévaluation compétitive 'indirecte' de sa devise (passé sous 102 face à l'Euro)... au motif qu'il n'existe pas d'objectif 'chiffré' en terme de destruction de la valeur du Yen.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI