Bourse > Actualités > Points de marché > Marchés de taux : Légère tension après un NAHB explosif (+8)

Marchés de taux : Légère tension après un NAHB explosif (+8)

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les taux US se tendent légèrement (de 2,12 vers 2,14% ce soir).
C'est une réaction logique vu l'envol de l'indice NAHB des constructeurs de maisons individuelles: +8Pts de 44 à 52 (contre 45 attendu, c'est la plus forte hausse mensuelle en 8 ans).
Cela porte à +79% la hausse de ce baromètre sur 12 mois, lequel retrace son meilleur niveau depuis le sommet de la bulle en avril 2006.

Le seul minuscule détail distingue le marché de l'immobilier en 2013 par rapport au printemps 2006: les transactions restent 3 fois moins nombreuses (en rythme annuel) qu'à l'époque.

Une indéniable embellie -quasi mécanique vu les planchers testés en 2010-se transforme psychologiquement en vent d'euphorie historique chez les spécialistes du secteur.

L'autre bonne nouvelle du jour, c'est la hausse surprise de l'indice 'Empire State' mesurant l'évolution de l'activité manufacturière dans la région de New York: il ressort à 7,8 (contre -1,4 en mai) en dépit d'une détérioration de ses principales composantes dont les commandes nouvelles (qui chutent de -1,2 à -6,7) puis le sous-indice de l'emploi qui a reflué de 5,7 à zéro.
Ces chiffres qui plaident pour un ralentissement du 'QE-3' de la FED.

Mais opérateurs sont absolument convaincus qu'après avoir créé quelques turbulences début mai en envisageant une réduction graduelle de 'QE-3', la FED dira cette fois très exactement ce que les marchés veulent entendre: pas d'inflexion imminente de la politique monétaire, une réduction très graduelle de la taille du 'QE-3', un 'timing' dicté par l'évolution du marché de l'emploi (les 6,5% de taux de chômage pourraient ne pas être atteint avant... 2020).

Les marchés se moquent totalement de l'absence de reprise véritable et d'un taux de rotation du crédit au plus bas depuis 30 ans... tout ce qui compte, c'est que la FED leur promette que les liquidités vont continuer de couler à flot pendant très, très longtemps.

Personne n'imagine un seul instant que la FED puisse agir dans l'optique d'éviter une poursuite de la 'course au rendement' qui pousse les opérateurs à prendre tous les risques quelle que soit la catégorie d'actifs considérée (Junk Bonds, ETF indiciels...).

Malgré l'euphorie qui règne sur les actions ce lundi, l'ambiance n'est pas au beau fixe sur les marchés obligataires avec un '10 ans' espagnol qui ne tient aucun compte des promesses de 'sortie de crise' du ministre des finances et se tend à 4,59%.

Les BTP italiens ont connu une petite embellie ce lundi après-midi et voient leur rendement refluer de 4,30% vers 4,28%: le 'spread' BTP/Bund se stabilise autour de 275Pts de base.

Mais les optimistes expliquent que le repli des marchés de taux est de très bon augure: c'est la preuve que le processus de 'Grande Rotation' au profit du compartiment action s'amorce.
Des actions de l'indice MSCI World qui ont pris +30% sur 21 mois (depuis septembre 2011, le 'S&P' a pris +50%), tandis que les dividendes versés progressent de +11% et les profits de... zéro.




Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI