Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Wall Street tire les indices européens

Marché : Wall Street tire les indices européens

tradingsat

(CercleFinance.com) - Tirées à la hausse par Wall Street, les places européennes reviennent pour la plupart en terrain positif, en dépit de la déception occasionnée par l'indice ZEW du sentiment économique en Allemagne.

Lisbonne plonge de 2,8%, mais Madrid et Bruxelles restent autour de leurs équilibres, Paris gagne 0,3%, Zurich, Milan et Amsterdam 0,5%, Francfort et Londres 0,6%. Wall Street rebondit de son côté de 0,4%.

'On aligne les plus hauts malgré l'absence d'indicateurs économiques majeurs', s'étonne un gérant. 'La bonne nouvelle, c'est que le marché se renouvelle sans cesse et que les investisseurs sont récemment revenus sur les composantes les plus cycliques de la cote'.

Pourtant, l'indice ZEW du sentiment économique en Allemagne n'est remonté que timidement de 0,1 point à 36,4 en mai, une progression plus modeste que prévu puisque le consensus anticipait plutôt 38.

'Cette stagnation, en dépit d'indicateurs économiques récents majoritairement favorables, peut être liée au contexte général pauvre de la zone euro qui a conduit la BCE à réduire ses taux directeurs', explique le président du ZEW Clemens Fuest.

'Les investisseurs gardent cette semaine les yeux rivés sur la macroéconomie, et plus particulièrement sur les premières estimations du PIB dans la zone euro', souligne Barclays Bourse, notant que la saison des résultats du premier trimestre approche de son terme.

Deutsche Post se distingue à Francfort avec un gain de 3,6% à 19,5 euros, entouré pour ses résultats meilleurs que prévu au premier trimestre et pour un relèvement de recommandation chez Morgan Stanley à 'surpondérer'.

En revanche, Merck KGaA perd 1,6% à 120,6 euros, bien que le groupe chimio-pharmaceutique déclare viser pour 2013 les objectifs précédemment affichés pour l'année suivante, après un début d'année vigoureux.

Commerzbank dévisse de 4% à 9,5 euros, après la présentation des conditions de l'augmentation de capital de la banque, d'où ressort une décote de près de 55% sur les actions nouvelles par rapport au cours de la veille.

Solvay recule de 3% à 113,6 euros à Paris et à Bruxelles, au lendemain de la publication par le chimiste belge de résultats et revenus trimestriels en retrait, pénalisés par le ralentissement économique en Europe.

Lanterne rouge du Bel20, GDF Suez perd 1,4% à 16,5 euros, la holding d'Albert Frère GBL ayant annoncé avoir mené à bien le placement de 2,7% du capital du groupe énergétique, soit 65 millions d'actions.

EADS s'adjuge par contre 2,9% à 42,4 euros et signe l'une des plus fortes progressions du CAC, après la publication par le constructeur aéronautique de trimestriels en hausse et la confirmation de ses objectifs annuels.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI