Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Wall Street ne profite guère de l'indice 'UMich'

Marché : Wall Street ne profite guère de l'indice 'UMich'

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les marchés américains marquent une pause après la vive progression de la veille, ne profitant guère d'un indice de confiance 'UMich' ressorti sensiblement au-dessus des attentes après l'ouverture.

Le Dow Jones grappille environ 0,1% à 17.160 points, tandis que le S&P500 et le Nasdaq Composite affichent des gains à peine plus élevés (moins de 0,2%) à 2.027 points et 4.878 points respectivement.

'Les marchés actions ont été troublés en début de séance par des nouvelles selon lesquelles la Turquie a abattu un drone étranger et non identifié dans son espace aérien', avance-t-on chez Wells Fargo Advisors.

L'indice de confiance des consommateurs américains mesuré par l'Université du Michigan s'est amélioré à 92,1 points ce mois-ci en estimation préliminaire, là où les économistes n'anticipaient qu'une légère hausse autour de 88,5 points.

'Un enthousiasme des consommateurs américains - quoiqu'inattendu - serait suffisant pour raviver l'idée de coûts d'emprunt plus élevés avant Noël', prévenait ce matin Tony Cross, analyste de marchés chez Trustnet Direct.

Par ailleurs, la production industrielle américaine a enregistré en septembre un repli de 0,2%, en ligne avec le consensus. Sur l'ensemble du troisième trimestre, elle a ainsi augmenté de 1,8% en comparaison annuelle.

Du côté des valeurs, GE grimpe de 1,9% après la publication par le conglomérat d'un recul de son bénéfice net au troisième trimestre, mais d'un bénéfice par action hors exceptionnel qui s'est révélé meilleur qu'anticipé par les analystes.

Honeywell perd par contre 2% malgré un bénéfice net trimestriel en hausse plus forte que prévu, le groupe industriel diversifié ayant indiqué 'se préparer à une poursuite de l'environnement de croissance économique lente' en 2016.

Schlumberger dévisse de 4% sur un bénéfice divisé par deux au troisième trimestre. Le géant des services parapétroliers prévoit un marché 'de plus en plus difficile' et une nouvelle contraction des dépenses d'exploration-production.

En revanche, Mattel s'adjuge 4,7% : le chiffre d'affaires et les bénéfices trimestriels du fabricant de jouets se sont contractés, mais il a reconduit son objectif d'une réduction de ses coûts avant la fin de l'année.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...