Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Wall Street finit stable, les pétrolières pèsent

Marché : Wall Street finit stable, les pétrolières pèsent

tradingsat

(CercleFinance.com) - Même si Wall Street finit stable... et même si le rouge semble dominer avec un Dow Jones à -0,14% et un 'S&P' à -0,01%, cette séance de lundi restera marqué par l'inscription d'une cascade de nouveaux records absolus pour les indices US avec un Dow Jones à 17.411, un 'S&P' à 2.024 et un Nasdaq à 4.654Pts, au plus haut depuis le printemps 2000 (et les plus hauts intraday ont coïncidé avec la mi-séance et le début des journaux télévisés de la mi-journée).

Après le feu d'artifices de records de vendredi (pour couronner un mois d'octobre hors-norme et sans précédent) les indices US ne lâchent rien puisque le Nasdaq en termine en hausse de 0,15%, ainsi que le 'Dow Transport'.

Les achats techniques de début de mois ont cependant été timides, les opérateurs ont peut-être du mal à se faire une idée sur la dynamique réelle de l'activité aux Etats Unis alors que 2 estimations émanant de deux instituts de conjoncture se télescopent.

Selon l'ISM manufacturier, octobre fut un mois record avec une envolée de 56,6 vers 59 (grâce à bond des nouvelles commandes), en revanche l'indice PMI calculé par le cabinet allemand Markit a finalement reculé de 57,5 vers 55,9 le mois dernier, traduisant un essoufflement de la croissance.

Autre chiffre paradoxal: alors que le taux de chômage recule et que la FED orchestre un effondrement des taux longs, jamais en 30 ans les primo-accédants n'ont été aussi peu nombreux.
Ils ne représentent plus que 33% des transactions contre une moyenne historique de 40% selon la NAR (National Association of Realtors).

Par ailleurs, les dépenses de construction ont reculé de 0,4% aux Etats-Unis en septembre par rapport à août, après une baisse de 0,5% (chiffre révisé de -1,8%) et alors que les économistes attendaient un rebond de +0,7%.

L'autre évènement marquant de la séance, ce fut la chute du baril de pétrole sous les 80$ et même les 79$ pour la plus basse clôture de l'année à 78,6$.

Le 'S&P' a été plombé exclusivement par les parapétrolières avec les replis de Transocean et Noble Energy à -3,4%, Oilwell et Chevron -2,6%, Freeport -2,5%, Marathon Oil -2,4%, Halliburton -2,3%, Schlumberger -2,2%, Exxon -1,5%.

Au sein du Nasdaq, quelques dégagements ont affecté Tripadvisors -4%, Gilead -1,8%, Facebook -1,4%, Google -0,7%.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI