Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Marché : Wall Street devrait marquer une pause, le commerce et la Fed en vue

mercredi 20 février 2019 à 14h10
Marché : Wall Street devrait marquer une pause, le commerce et la Fed en vue

par Juliette Rouillon

PARIS (Reuters) - Wall Street devrait marquer une pause mercredi alors que les Bourses européennes progressent légèrement à mi-séance, dans des marchés gagnés par la prudence en attendant le compte-rendu de la dernière réunion de la Réserve fédérale (Fed) et l'issue des négociations commerciales en cours entre Washington et Pékin.

Les contrats à terme sur les principaux indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street quasiment inchangée alors que le Dow Jones a gagné plus de 10% depuis le début de l'année et évolue au plus haut depuis trois mois.

À Paris, l'indice CAC 40 gagne 0,19% à 5.170,28 vers 13h00 GMT. À Francfort, le Dax avance de 0,3% et à Londres, le FTSE prend 0,17%. L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 progresse de 0,18%, l'EuroStoxx 50 de la zone euro de 0,13% et le Stoxx 600 de 0,23%. Ce dernier évolue au plus haut depuis quatre mois, comme l'indice MSCI mondial.

Un nouveau cycle de discussions commerciales entre des responsables chinois et américains s'est ouvert mardi à Washington, avec des négociations à haut niveau prévues à partir de jeudi.

Le président américain a déclaré que les discussions se passaient bien et a laissé entendre qu'il pourrait prolonger le délai donné aux négociateurs, expliquant que la date limite du 1er mars n'était pas "magique".

Jusqu'à présent, Donald Trump menaçait de porter de 10% à 25% les droits de douane sur 200 milliards de dollars (175 milliards d'euros environ) de produits chinois importés sur le marché américain si aucun accord n'était signé d'ici là.

Jim Reid, responsable de la stratégie chez Deutsche Bank, juge les dernières nouvelles encourageantes mais note que des progrès restent à accomplir.

"Le sentiment général est que l'on fait un pas avant et trois quarts de pas en arrière pour le moment. Ce qui donne une dynamique positive mais toujours fragile", écrit-il dans une note à ses clients.

Les investisseurs seront également attentifs à la publication à 19h00 GMT des 'minutes' de la dernière réunion de janvier de la Fed, à l'issue de laquelle elle a laissé entendre fin janvier que le cycle de resserrement de sa politique monétaire pourrait être déjà achevé.

Des déclarations en faveur d'une poursuite du soutien à la croissance de la part de responsables de la Fed continuent à rassurer les investisseurs.

Le président de l'antenne de New York de la Fed, John Williams, s'est ainsi déclaré mardi satisfait du niveau actuel des taux d'intérêt aux Etats-Unis et a laissé entendre que la réduction du bilan de la banque centrale pourrait se poursuivre jusqu'à l'an prochain au rythme actuel, un élément qui a réduit la hausse des indices new-yorkais en fin de séance. LES VALEURS À SUIVRE À WALL STREET

VALEURS EN EUROPE

L'automobile, sensible aux négociations sur le commerce, continue à tirer le marché vers le haut avec un gain de 1,5%, de loin la plus forte hausse sectorielle du jour.

Le groupe de médias M6 bondit de 10,59%, sa plus importante progression sur une séance depuis plus de 15 ans, après la publication d'un résultat opérationnel courant et d'un chiffre d'affaires annuels supérieurs aux attentes. Dans son sillage, l'action TF1 prend 2,20%.

De même, Air France-KLM s'adjuge 3,81% après un début de séance hésitant, ses résultats annuels étant jugés encourageants. Kiplink note par exemple une "bonne résistance malgré les grèves et la hausse du carburant".

Plus forte baisse du SBF 120, Nexity recule de 6,28%, pénalisée par la perspective d'une nouvelle baisse du marché de l'immobilier résidentiel en France cette année.

Sainsbury chute de 15,98%, la plus mauvaise performance du Stoxx 600. L'autorité britannique de la concurrence a déclaré que le projet d'acquisition d'Asda, filiale de Walmart, par le distributeur britannique pourrait être purement et simplement bloqué ou nécessiter la vente d'un grand nombre de magasins, voire de l'une des deux marques.

TAUX Les variations sont limitées également sur le marché obligataire en attendant le compte rendu de la dernière réunion de la Réserve fédérale.

Le rendement des emprunts d'Etat américains à 10 ans évolue à 2,64% après être tombé la veille à un creux de plus d'une semaine à 2,634%.

Le rendement du Bund allemand est quasiment stable à 0,10%.

Son équivalent italien est en revanche orienté à la hausse, à 2,823%, les investisseurs restant prudents en attendant de voir quel soutien sera apporté par la Banque centrale européenne (BCE) aux banques italiennes.

Le chef économiste de la BCE, Peter Praet, a déclaré que la banque centrale allait discuter "très bientôt" de l'éventualité d'une nouvelle salve de prêts à long terme au secteur bancaire en laissant entendre que cette nouvelle facilité pourrait ne pas être aussi généreuse que la précédente.

CHANGES Sur le marché de changes, le dollar est stable face à un panier de devises de référence avant les "minutes" de la Fed, à 1,3338 pour un euro.

Le sterling recule légèrement de 0,3% face au dollar et 0,2% face à l'euro après avoir nettement progressé la veille porté notamment par l'optimisme entourant la rencontre ce mercredi à Bruxelles entre la Première ministre, Theresa May, et le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker.

Le yuan chinois gagne 0,3% face au dollar, à un plus haut de trois semaines, après une information de Bloomberg selon laquelle les Etats-Unis cherchent à obtenir que Pékin s'engage à ne pas dévaluer sa monnaie dans le cadre des négociations commerciales entre les deux pays.

PÉTROLE

Le brut léger américain reflue sous 56 dollars le baril après avoir touché un pic de trois mois à 56,39. Le Brent recule à 66 dollars, dans la perspective d'une poursuite de l'augmentation de la production américaine.

La détermination de l'Opep à réduire sa production pour équilibrer le marché monial maintient toutefois les cours près de leurs plus hauts de l'année.

(Avec Abhinav Ramnarayan et Helen Reid, édité par Marc Angrand)

Copyright © 2019 Thomson Reuters

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+287.70 % vs +8.20 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat