Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Marché : Wall Street attendue en baisse avant l'inflation US, doutes sur le vaccin de J&J

mardi 13 avril 2021 à 14h03
Marché : Wall Street attendue en baisse avant l'inflation US, doutes sur le vaccin de J&J

par Laetitia Volga

PARIS (Reuters) - Wall Street est signalée en baisse en raison notamment d'incertitudes sur le vaccin de Johnson & Johnson et les Bourses européennes évoluent en ordre dispersé mardi à mi-séance en attendant la publication, une heure avant l'ouverture de la Bourse de New York, des chiffres mensuels des prix à la consommation aux Etats-Unis. Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en baisse de 0,4% pour le Dow Jones et de 0,25% pour le S&P-500 mais quasiment inchangée pour le Nasdaq.

Les agences fédérales de santé américaines ont recommandé mardi de suspendre l'utilisation du vaccin de Johnson & Johnson après que six femmes ayant reçu le vaccin du laboratoire ont developpé des caillots sanguins. À Paris, le CAC 40 gagne 0,25% à 6.176,99 points à 11h33 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,11% et à Londres, le FTSE est en baisse de 0,16%.

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 recule de 0,04%, l'EuroStoxx 50 de la zone euro prend 0,09% et le Stoxx 600 cède 0,02%.

Plusieurs indices de référence ont atteint des niveaux record ce mois-ci après avoir été mis sous pression par la hausse des rendements obligataires avec l'accélération des anticipations d'inflation.

Plusieurs membres de la Réserve fédérale et la secrétaire au Trésor ont multiplié les interventions affirmant qu'ils s'attendaient à ce que toute augmentation des prix au cours des prochains mois ne soit que transitoire.

"Nous verrons dans quelle mesure les marchés sont vraiment "à l'aise" en cas d'une inflation plus élevée que prévu. Je pense que les rendements obligataires bondiront en même temps que le dollar dans ce cas", a déclaré Jeffrey Halley, analyste senior chez OANDA.

Les investisseurs se préparent également au début de la saison des résultats du premier trimestre, avec la publication des comptes de Goldman Sachs, JPMorgan et Wells Fargo, mercredi aux Etats-Unis, et ceux de LVMH, ce mardi après la clôture à Paris. LES VALEURS À SUIVRE À WALL STREET

Dans les échanges en avant-Bourse, Johnson & Johnson recule de 3% en raison des inquiétudes sur son vaccin à dose unique après le signalement de cas suspects de caillots sanguins.

VALEURS EN EUROPE

Le compartiment des ressources de base affiche l'une des plus fortes hausses sectorielles, son indice Stoxx de référence progressant de 0,5% après la publication des chiffres du commerce extérieur chinois qui confirment la bonne santé de la deuxième économie du monde.

Air France-KLM perd 3,46% à 5,12 euros après avoir annoncé que l'augmentation de capital de près d'un milliard d'euros lancée la veille se ferait au prix de 4,84 euros par action, ce qui correspond à une décote de 8,85% par rapport au cours de clôture de lundi.

JD Sports gagne 2,52% après avoir dit prévoir un bénéfice en hausse cette année et annoncé la reprise du versement d'un dividende.

TAUX

En attendant les chiffres de l'inflation américaine, sur le marché obligataire, les rendements des emprunts d'Etat de référence sont proches de l'équilibre: celui des Treasuries à dix ans gagne un point de base à 1,6819% et son équivalent allemand s'affiche à -0,283%

CHANGES

Le dollar est en légère hausse face à un panier de devises de référence dont l'euro, qui recule sous le seuil de 1,19 dollar.

Le climat des affaires en Allemagne a subi en avril sa première baisse depuis novembre dernier, à 70,7, a indiqué l'institut ZEW en faisant état des inquiétudes des investisseurs de voir la première économie d'Europe entrer dans un confinement plus strict avec le risque de freiner davantage la consommation.

A noter, le bitcoin a établi un record à 63.199,44 dollars à la veille de l'introduction en Bourse de Coinbase, la plus importante plate-forme américaine d'échanges de cryptomonnaies.

PÉTROLE

Les prix du pétrole sont en légère hausse en raison de l'annonce d'une augmentation des importations en Chine et des tensions au Moyen-Orient après que des insurgés houthis ont dit lundi avoir tiré des missiles en direction de sites pétroliers saoudiens.

Le baril de Brent LCOc1 prend 0,62% à 63,67 dollars le baril et celui de pétrole brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) 0,49% à 59,99 dollars.

PRINCIPAUX INDICATEURS ÉCONOMIQUES À L'AGENDA DU 13 AVRIL:

PAYS GMT INDICATEUR PÉRIODE CONSENSUS PRÉCÉDENT

US 12h30 Indice des prix à la mars 0,5% 0,4%

consommation

- sur un an 2,5% 1,7%

(édité par Patrick Vignal)

Copyright © 2021 Thomson Reuters

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+316.60 % vs +27.88 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat