Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Wal-Mart a raté le consensus et abaisse ses prévisions

Marché : Wal-Mart a raté le consensus et abaisse ses prévisions

Marché : Wal-Mart abaisse ses prévisions annuellesMarché : Wal-Mart abaisse ses prévisions annuelles

par Phil Wahba

(Reuters) - Wal-Mart a abaissé jeudi ses prévisions annuelles après avoir fait état de ventes inférieures aux attentes lors de son deuxième trimestre, à fin juillet, les consommateurs faisant attention à leurs dépenses aux Etats-Unis comme au niveau mondial.

A la suite de ces annonces, le titre du numéro un mondial de la distribution reculait de 1,9% à 74,94 dollars à 15h20 GMT, pesant sur le Dow Jones qui perdait 1,1%.

Le groupe de grands magasins Macy's avait déjà annoncé mercredi des chiffres trimestriels en deçà des anticipations et revu à la baisse ses objectifs.

"Les conditions pour la distribution ont été difficiles dans tous nos marchés", a déclaré Mike Duke, directeur général de Wal-Mart, lors d'une conférence téléphonique.

Le distributeur anticipe désormais pour l'exercice 2013-2014 une hausse de ses ventes nettes comprise entre 2% et 3% contre une précédente fourchette de prévision de +5% à +6%.

En matière de bénéfice par action, Wal-Mart voit désormais un chiffre entre 5,10 et 5,30 dollars contre 5,20-5,40 dollars auparavant.

Brian Yarbrough, analyste chez Edward Jones, relève que Wal-Mart a du mal à conserver ses parts de marché en raison de la concurrence d'autres chaînes de supermarchés et d'enseignes à bas coûts.

Avant Wal-Mart et Macy's, les chaînes de grands magasins Kohl's et Dillard's avaient également fait état de ventes inférieures aux attentes.

MIEUX CONTRÔLER LES COÛTS

Pour les trois mois à fin juillet, Wal-Mart a fait état d'une baisse de 0,3% de ses ventes à magasins comparables aux Etats-Unis, première division du groupe, alors que les analystes financiers avaient anticipé une hausse de 1%, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Le groupe a souligné que le nombre de visites dans ses magasins américains avait baissé de 0,5% sur la période, les consommateurs subissant le contrecoup de la hausse de la pression fiscale aux Etats-Unis et d'un renchérissement de l'essence.

A court terme, Wal-Mart ne voit pas la situation s'améliorer puisqu'il anticipe des ventes stables à périmètre constant aux Etats-Unis pour les trois mois à fin octobre, troisième trimestre de son exercice marqué par la rentrée des classes.

Les ventes à l'international ont augmenté de 2,9% au deuxième trimestre, mais cela n'a pas suffi à faire progresser le résultat opérationnel des activités réalisées en dehors des Etats-Unis.

Wal-Mart a souligné qu'il avait encore des efforts à faire pour mieux contrôler ses coûts à l'international. Le distributeur possède notamment des chaînes au Mexique, en Chine, en Inde, au Canada et en Grande-Bretagne.

Le chiffre d'affaires total du groupe a progressé de 2,4% au deuxième trimestre, à 116,2 milliards de dollars, contre un consensus de 118,47 milliards. Le bénéfice net est ressorti à 4,07 milliards, soit 1,24 dollar par action, contre 4,02 milliards (1,18 dollar/action) un an plus tôt.

Hors éléments exceptionnels, le résultat par action s'établit à 1,25 dollar, niveau conforme aux attentes.

Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...