Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Victoire américaine face à Pékin sur les droits de douane

Marché : Victoire américaine face à Pékin sur les droits de douane

Marché : Victoire américaine face à Pékin sur les droits de douaneMarché : Victoire américaine face à Pékin sur les droits de douane

WASHINGTON (Reuters) - Les Etats-Unis ont remporté vendredi une victoire contre la Chine dans le dossier des droits de douanes supplémentaires prélevès sur les importations de véhicules américains, a annoncé l'Organisation mondiale du commerce (OMC).

La Chine avait institué en 2011 des taxes supplémentaires sur les importations de berlines et de SUV équipés de moteurs de 2,5 litres et plus depuis les Etats-Unis, en représailles à la politique commerciale américaine. Ces mesures ont expiré le 15 décembre dernier.

"C'est une victoire importante", a déclaré le représentant américain au Commerce, Michael Froman, lors d'une conférence de presse à Washington. Il a précisé que la Chine était le deuxième marché à l'exportation pour les constructeurs américains, représentant 8,6 milliards de dollars en 2013.

Environ cinq 5 milliards de dollars d'exportations de véhicules américains ont été concernés par les surtaxes en 2013, selon Michael Froman.

La Chine avait fait valoir au moment de la mise en place de ces droits supplémentaires que les constructeurs américains, dont General Motors et Chrysler, avaient reçu des subventions fédérales et inondé le marché avec leurs véhicules, aux dépens des industries locales.

Selon les Etats-Unis, qui ont porté l'affaire devant l'OMC, la Chine a imposé ces taxes, qui ont pu atteindre 21,5%, sans respecter la procédure. Un comité de l'OMC a estimé vendredi que Pékin devait respecter les règles internationales.

La Chine avait annoncé la semaine dernière qu'il cesserait d'instituer des droits compensateurs sur les véhicules américains à l'expiration des mesures le 15 décembre 2013.

(Krista Hughes, Mathilde Gardin pour le service français, édité par Nicolas Delame)

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI