Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Vers une fin de séance sans tendance claire

Marché : Vers une fin de séance sans tendance claire

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les Bourses européennes se montrent partagées cet après-midi, après la parution de données américaines illustrant une décélération de la croissance aux Etats-Unis, mais qui semblent largement refléter la vague de froid des dernière semaines.

Milan s'adjuge 1,4%, Lisbonne 1,2% et Madrid 1%, loin devant Zurich (+0,3%), Bruxelles (+0,2%) et Amsterdam (+0,1%), tandis que Paris cède 0,1%, Francfort 0,2% et Londres 0,5%. A New York, le Dow Jones perd 0,1% et le Nasdaq affiche un gain symétrique.

Le secteur privé américain n'a créé que 139.000 emplois au mois de février, d'après l'enquête mensuelle du cabinet de services aux entreprises ADP, alors que les économistes en anticipaient environ 160.000.

De plus, l'expansion du secteur américain des services a sensiblement ralenti en février, à en croire l'indice ISM non manufacturier qui a diminué à 51,6 contre 54 en janvier, et l'indice PMI des services de Markit qui est passé de 56,7 à 53,3 d'un mois sur l'autre.

Markit précise néanmoins que les entreprises ont largement mis en avant les conditions météorologiques défavorables de la période. Aussi, si la production a ralenti de façon marquée, le volume de nouvelles affaires a progressé à un rythme similaire au mois précédent.

De ce côté de l'Atlantique, l'indice PMI final composite de Markit a signalé une accélération de la croissance de l'économie de l'Eurozone en février, tendance plus favorable que la légère décélération suggérée par l'estimation flash.

'En dépit de la dynamique plus positive pour la croissance dans la zone euro depuis un an, et compte tenu de la faiblesse de l'inflation qui apparait comme un problème grandissant', BoA-Merrill Lynch pense que la BCE pourrait agir lors de sa réunion de jeudi.

Elle estime que la BCE pourrait ainsi rendre plus explicite sa communication avancée ('forward guidance'), avec une extension des opérations principales de refinancement à taux fixe jusqu'en 2016, mais elle n'anticipe pas de baisse de taux directeur.

Sur le plan des valeurs, Adidas dévisse de 3,7% à 81,1 euros à Francfort, sanctionnée pour la présentation de perspectives décevantes à l'occasion de la publication des comptes annuels du fabricant d'articles de sport.

UBI Banca progresse de 3,8% à 6,4 euros à Milan, aidé par un relèvement d'opinion chez Crédit Suisse de 'neutre' à 'surperformance', dans le cadre d'une note de recherche sur le secteur bancaire italien.

A Paris, Carrefour grimpe de 4,3% à 27,8 euros, après la publication par le géant de la distribution d'un résultat opérationnel courant en progression de près de 10% à changes constants, au titre de l'exercice écoulé.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...