Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Vers une clôture positive avant Pâques

Marché : Vers une clôture positive avant Pâques

tradingsat

(CercleFinance.com) - Certains marchés européens se dirigent vers une clôture positive avant le long week-end pascal, à la faveur d'une série de données américaines qui rassurent à la veille de la parution du rapport officiel sur l'emploi aux Etats-Unis.

Bruxelles gagne ainsi 0,6%, Madrid 0,5%, Londres et Amsterdam 0,4%, Lisbonne 0,2%, Paris 0,1%, tandis que Zurich et Milan cèdent 0,1% et Francfort 0,2%. A Wall Street, le Dow Jones prend 0,3% et le Nasdaq 0,1%.

Le Département américain du Travail a recensé 268.000 nouveaux inscrits aux allocations chômage la semaine dernière, en baisse de 20.000 par rapport à la précédente, alors que les économistes les attendaient autour de 285.000.

De plus, le déficit commercial des Etats-Unis s'est réduit sensiblement entre janvier et février, passant de 42,7 milliards de dollars à 35,4 milliards, là où le consensus prévoyait un déficit de l'ordre de 41 milliards.

Enfin, les commandes à l'industrie se sont accrues de 0,2% en février, alors que les économistes anticipaient au contraire une baisse de l'ordre de 0,4%. Ce rebond limité met un terme à une série de six mois de baisse consécutifs.

Ces chiffres rassurent donc les investisseurs à la veille de la parution du rapport officiel sur l'emploi américain, pour lequel Natixis anticipe une décélération des créations d'emplois non agricoles à 235.000 en mars, contre 295.000 en février.

'Comme nous nous attendons à ce que le taux de participation au marché du travail demeure à 62,8%, de telles créations de postes devraient maintenir le taux de chômage à 5,5%', précise la banque française dans une note publiée cet après-midi.

Sur le plan des valeurs, Marks & Spencer grimpe de 3,7% à Londres, entouré pour le point d'activité de la chaine de grands magasins au titre de son quatrième trimestre comptable, marqué par une progression vigoureuse de ses ventes au Royaume Uni.

Subsea 7 dévisse par contre de 5,1% sur fond d'une note défavorable de Berenberg : selon ce bureau d'études, le groupe parapétrolier traverse actuellement une passe difficile, dans un environnement défavorable.

A l'inverse, CGG s'adjuge 4,8% et caracole donc en tête du SBF120 à Paris, alors que les analystes de Société Générale ont relevé leur recommandation de 'conserver' à 'achat' sur le titre du groupe d'études géophysiques.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...