Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Vers une clôture positive avant Pâques

Marché : Vers une clôture positive avant Pâques

tradingsat

(CercleFinance.com) - Certains marchés européens se dirigent vers une clôture positive avant le long week-end pascal, à la faveur d'une série de données américaines qui rassurent à la veille de la parution du rapport officiel sur l'emploi aux Etats-Unis.

Bruxelles gagne ainsi 0,6%, Madrid 0,5%, Londres et Amsterdam 0,4%, Lisbonne 0,2%, Paris 0,1%, tandis que Zurich et Milan cèdent 0,1% et Francfort 0,2%. A Wall Street, le Dow Jones prend 0,3% et le Nasdaq 0,1%.

Le Département américain du Travail a recensé 268.000 nouveaux inscrits aux allocations chômage la semaine dernière, en baisse de 20.000 par rapport à la précédente, alors que les économistes les attendaient autour de 285.000.

De plus, le déficit commercial des Etats-Unis s'est réduit sensiblement entre janvier et février, passant de 42,7 milliards de dollars à 35,4 milliards, là où le consensus prévoyait un déficit de l'ordre de 41 milliards.

Enfin, les commandes à l'industrie se sont accrues de 0,2% en février, alors que les économistes anticipaient au contraire une baisse de l'ordre de 0,4%. Ce rebond limité met un terme à une série de six mois de baisse consécutifs.

Ces chiffres rassurent donc les investisseurs à la veille de la parution du rapport officiel sur l'emploi américain, pour lequel Natixis anticipe une décélération des créations d'emplois non agricoles à 235.000 en mars, contre 295.000 en février.

'Comme nous nous attendons à ce que le taux de participation au marché du travail demeure à 62,8%, de telles créations de postes devraient maintenir le taux de chômage à 5,5%', précise la banque française dans une note publiée cet après-midi.

Sur le plan des valeurs, Marks & Spencer grimpe de 3,7% à Londres, entouré pour le point d'activité de la chaine de grands magasins au titre de son quatrième trimestre comptable, marqué par une progression vigoureuse de ses ventes au Royaume Uni.

Subsea 7 dévisse par contre de 5,1% sur fond d'une note défavorable de Berenberg : selon ce bureau d'études, le groupe parapétrolier traverse actuellement une passe difficile, dans un environnement défavorable.

A l'inverse, CGG s'adjuge 4,8% et caracole donc en tête du SBF120 à Paris, alors que les analystes de Société Générale ont relevé leur recommandation de 'conserver' à 'achat' sur le titre du groupe d'études géophysiques.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI