Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Une nouvelle plainte pourrait coûter plus de 10 milliards à GM

Marché : Une nouvelle plainte pourrait coûter plus de 10 milliards à GM

Marché : Une nouvelle plainte pourrait coûter plus de 10 milliards à GMMarché : Une nouvelle plainte pourrait coûter plus de 10 milliards à GM

(Reuters) - Une nouvelle plainte déposée contre General Motors aux Etats-Unis réclame l'indemnisation des propriétaires de voitures et de véhicules utilitaires prétendument lésés à la revente par les rappels annoncés par le constructeur, ce qui pourrait coûter au groupe plus de 10 milliards de dollars (7,4 milliards d'euros) au total.

Selon la plainte déposée mercredi, GM a lésé ses clients en dissimulant des défauts et en privilégiant la réduction des coûts au détriment de la sécurité.

GM a rappelé plus de 20 millions de véhicules depuis le début de cette année, principalement en raison d'un défaut du démarreur.

La plainte estime que la valeur à la revente des modèles concernés par la quarantaine de rappels visés a diminué, selon les cas, de 500 à 2.600 dollars et le cabinet Hagens Berman Sobol Shapiro, qui a déposé la plainte, affirme que le montant des indemnisations en jeu pourrait dépasser 10 milliards dollars.

Hagens Berman Sobol Shapiro est le premier cabinet à réclamer à GM une indemnisation de tous les propriétaires de véhicules du groupe, et pas seulement de ceux concernés par les rappels, en plaidant l'atteinte à la marque et à la réputation du constructeur.

Un porte-parole de GM s'est refusé à tout commentaire sur cette plainte.

La plaignante, Anna Andrews, une habitante de La Quinta, en Californie, affirme qu'elle n'aurait pas acheté sa Buick LaCrosse en 2010, ou pas au prix payé à l'époque, si GM avait été plus transparent quant aux défauts de ses véhicules.

Elle demande le statut de plainte en nom collectif pour toutes les personnes ayant acquis ou loué des véhicules de GM entre le 10 juillet 2009 et le 1er avril 2014, ou qui ont vendu des véhicules à des prix cassés.

(Jessica Dye et Jonathan Stempel; Marc Angrand pour le service français)

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI