Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Un rallye à la hausse sur les indices à Wall Street

Marché : Un rallye à la hausse sur les indices à Wall Street

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le Dow Jones (+2,18%, comme le 'S&P') a connu ce jeudi un 'rallye' qualifié de 'massif' par les médias anglo-saxons. Depuis le 2 janvier (marqué par une envolée de +2,3% du 'Dow', pas une seule séance n'avait vu l'indice historique gagner plus de 1,5% (et c'était le 7 juin dernier).

Il s'en est fallu d'un rien que la variation du 2 janvier soit surpassée... mais en terme de points gagnés, +323Pts, c'est du jamais vu depuis le 20 décembre 2011 (presque 2 ans).

En ce qui concerne le Nasdaq, son envolée de +2,25% a effacé d'un coup la moitié du terrain perdu depuis le 19 septembre dernier.
Les 'futures' américains avaient commencé à décoller dès le milieu de la matinée et les anticipation des initiés sont devenues à 16H une information officielle.
Lors d'une conférence de presse diffusée vers 17H, le Chef de file des Républicains John Boehner a appellé son camp à voter le principe d'une extension temporaire du plafond de la dette ('sous condition' mais le marché a jugé cette restriction de pure forme et sans aucune importance).

Tout le monde a aussitôt fait part de son soulagement -de Mario Draghi à Barack Obama- de voir écarté le risque d'un 'défaut' le 17 octobre.
C'est un scénario auquel strictement personne ne croyait (avec 100% de gérants le jugeant inconcevable).
Finalement, les parlementaires américains pourraient s'accorder 6 semaines de délai, ce qui repousse l'éventualité d'un défaut à fin novembre.

Et comme un bonheur n'arrive jamais seul, Mr Dudley estime que le 'shutdown' (qui n'est pas encore suspendu après 10 jours) va conduire la FED à repousser l'amorce d'une réduction du 'QE-3'.

Wall Street a depuis longtemps fait le calcul qu'il n'en sera pas question avant l'entrée en fonction de Janet Yellen, laquelle devra apprendre à travailler avec des collaborateurs qu'elle ne connaît pas (les effectifs de la FED vont être renouvelés aux deux tiers), ce qui signifie avec 80% de probabilité une poursuite des injections au moins jusqu'en mars 2014.

Alors que le S&P500 a fini avec 95% de ses composantes en hausse, le secteur financier a bondi de +3,5%, suivi par les 'biotechs'
Gilead +6,5%, Biogen +4,5%, Celgene +4%, United Health +3,9% (seulement devancé par Boeing avec +4%), juste devant JP-Morgan avec +3,5%.

A noter également les hausses de Facebook +4,9%, Baidu +4,6%,

Côté replis, 2 tires seulement :Citrix -11,8%, Sears -6%


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI