Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Un indicateur de conjoncture soutient la tendance

Marché : Un indicateur de conjoncture soutient la tendance

tradingsat

(CercleFinance.com) - Dans l'attente d'une salve d'indicateurs américains cet après-midi, les Bourses européennes s'orientent à la hausse, encouragées par un indice PMI illustrant le redressement de la conjoncture économique sur le vieux continent.

Bruxelles grimpe de 0,7%, devant Milan et Lisbonne (+0,6%), tandis que Madrid gagne 0,4%, Zurich 0,3%, Paris 0,2% et Amsterdam 0,1%, et que Francfort et Londres restent stables. A New York la veille, le Dow Jones a cédé plus de 0,2%, mais le Nasdaq a pris 0,4%.

L'économie du secteur privé de la zone euro accélère sa croissance en janvier, au vu de l'indice PMI Markit flash qui passe de 52,1 en décembre 2013 à 53,2 sur le mois en cours, et atteint donc son plus haut niveau depuis juin 2011.

En Allemagne, à l'instar des pays de la périphérie, la croissance s'accélère, tandis qu'en France, la contraction ralentit. En termes sectoriels, les prestataires de services font état d'une croissance plus modérée que celle des fabricants.

'La hausse de l'indice PMI permet de miser sur une croissance du PIB de la région de l'ordre de 0,4 à 0,5% au premier trimestre', estime Chris Williamson, chief economist à Markit, qui pointe toutefois la fragilité de la reprise.

Cette fragilité est d'ailleurs illustrée par le taux de chômage espagnol qui est très légèrement remonté à un peu plus de 26% au quatrième trimestre 2013 par rapport au troisième, marquant ainsi un coup d'arrêt à deux trimestres consécutifs de baisse.

'Nous pensons que le marché du travail va s'améliorer au cours des mois à venir, mais à un rythme très modéré', pronostique Natixis. 'Aussi longtemps que le cycle d'investissement ne redémarrera pas, il y a peu de raison de croire à une reprise plus rapide de l'emploi'.

De l'autre côté de l'Atlantique, les investisseurs prendront connaissance cet après-midi des inscriptions aux allocations chômage, des ventes de logements anciens, de l'indicateur avancé du Conference Board et des stocks de pétrole.

Sur le plan des valeurs, Delhaize caracole en tête du Bel20 de Bruxelles avec un gain de 8% à 49,3 euros, le distributeur alimentaire ayant fait part de résultats préliminaires de bonne facture au titre de l'exercice écoulé.

A Paris, Peugeot (+4% à 11,4 euros) aligne une troisième hausse consécutive, alors que les professionnels continuent d'accueillir favorablement le projet d'une augmentation de capital de trois milliards d'euros.

En revanche, easyJet perd 2,5% à 1700 pence à Londres, après un point d'activité de bonne facture pour son premier trimestre comptable, mais accompagné d'un avertissement sur résultats pour l'ensemble du premier semestre.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI