Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Un début de séance calme et morose

Marché : Un début de séance calme et morose

tradingsat

(CercleFinance.com) - Après un début de séance proche de l'équilibre, la Bourse de Paris tend à s'enfoncer dans le rouge, sous l'effet des propos plutôt mal accueillis de Janet Yellen en fin de semaine dernière et alors que la Grèce préoccupe toujours les opérateurs.

Vers 10h15, le CAC40 perd ainsi 0,7% à 5.107 points, quoique dans de maigres volumes en ce lundi de Pentecôte. Le calme du marché est d'ailleurs encouragé par les fermetures de Londres et Francfort, tout comme le sera Wall Street cet après-midi en ce 'Memorial Day'.

Vendredi soir à New York, le Dow Jones a terminé sur un repli de 0,3% à 18.232 points, le S&P 500 a reculé d'un peu plus de 0,2% à 2.126,1 points, tandis que le Nasdaq Composite n'a cédé que moins de 0,1% à 5.089,4 points.

'Dans un discours sur l'économie, la présidente de la Fed Janet Yellen a indiqué s'attendre à ce que les taux d'intérêt remontent plus tard cette année, mais à un rythme qui serait probablement graduel', précisait-on chez Wells Fargo Advisors.

'De nombreuses discussions ont lieu au sujet de la Grèce en ce moment et avec 1,6 milliard d'euros de remboursements sur quatre tranches prévues en juin, les opérateurs seront en état d'alerte', soulignait pour sa part Stan Shamu, stratège de marchés chez IG.

La séance reste toutefois calme alors qu'aucune donnée majeure n'est attendue ce jour en Europe ou aux Etats-Unis, mais les jours suivants s'annoncent plutôt chargés sur ce front, avec en particulier une nouvelle estimation de la croissance américaine vendredi.

D'ici ce point d'orgue, les opérateurs seront attentifs à d'autres données américaines telles que les commandes de biens durables, les ventes de logements neufs et la confiance des consommateurs du Conference Board, mardi.

De ce côté de l'Atlantique, ils prendront connaissance notamment du moral des ménages, des dépenses de consommation et des prix à la production industrielle en France, ainsi que des indices du sentiment économique de la Commission européenne.

Concernant les valeurs cotées, Engie (ex GDF Suez) recule de 1,1%, alors que son patron Gérard Mestrallet a envisagé ce week-end au micro d'Europe 1 une 'prise de participation' du géant énergétique dans Areva (-0,4%).

Nexity recule de 4,4%, alors que BPCE a annoncé la cession de 12,2% du capital du groupe immobilier à deux investisseurs institutionnels et à New Port, société détenue majoritairement par des cadres de Nexity.

Derichebourg grimpe par contre de 9% en début de séance, salué pour la publication des comptes semestriels du groupe de services, marqués par une nette amélioration de l'EBITDA courant et par un retour à un résultat net positif.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI