Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Tyson Foods veut acheter Hillshire pour 6,8 milliards de dollars

Marché : Tyson Foods veut acheter Hillshire pour 6,8 milliards de dollars

Marché : Tyson Foods veut acheter Hillshire pour 6,8 milliards de dollarsMarché : Tyson Foods veut acheter Hillshire pour 6,8 milliards de dollars

(Reuters) - Tyson Foods, numéro un du conditionnement de la viande aux Etats-Unis, propose de racheter Hillshire Brands pour 6,8 milliards de dollars (cinq milliards d'euros), soit 400 millions de dollars de plus que l'offre Pilgrim's Pride, afin de se développer sur le segment des aliments du petit déjeuner.

Tyson a dit jeudi qu'il proposait 50 dollars par action Hillshire, ce qui représente une prime de 11% environ sur le cours de clôture de sa cible mercredi. Il estime que l'acquisition de Hillshire serait relutive dès la première année suivant sa réalisation.

L'offre a été saluée en Bourse où Hillshire s'envolait de 16,43% à 52,18 dollars vers 16h15 GMT, ce qui laisse entendre que les investisseurs s'attendent à un bras de fer entre les deux acquéreurs potentiels.

Hillshire a de son côté fait une proposition d'achat de Pinnacle Foods, connu notamment pour ses légumes surgelés Birds Eye, de 4,3 milliards de dollars ce mois-ci et Tyson a fait savoir jeudi que son offre sur Hillshire ne tiendrait que si ce dernier renonçait à Pinnacle.

Dans un communiqué publié jeudi, Hillshire explique que son conseil d'administration étudie les offres qui lui sont parvenues et que Centerview Partners et Goldman Sachs le conseillent.

Tyson concentre ses activités autour de l'industrie de la restauration et des marques distributeur. Le rachat de Hillshire lui permettrait donc de diversifier son offre avec une gamme de marques réputées auprès du grand public américain.

Tyson a fait part le mois dernier d'un bénéfice moins élevé qu'attendu au titre du premier trimestre, les prix élevés du boeuf ayant incité de nombreux consommateurs à se tourner vers des viandes moins onéreuses, comme le poulet.

Il précise avoir obtenu une ligne de financement de la part de Morgan Stanley Senior Funding.

(Devika Krishna Kumar, Nicolas Delame pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI