Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Tension sur taux longs avant la réunion de la BCE

Marché : Tension sur taux longs avant la réunion de la BCE

tradingsat

(CercleFinance.com) - Voilà une journée pleine de paradoxes avec un nouveau plancher historique généralisé pour les émissions obligataires de maturité inférieure à 5 ans en Europe (et beaucoup de rendements négatifs sur 2 à 3 ans dans les pays notés entre AA+ et AAA) puis une assez nette remontée des rendements sur les échéances supérieures à 5, 7 et 10 ans.

Nous avons assisté ce mardi au basculement du taux de rendement des emprunts à '2 ans' français sous la barre du zéro et en Allemagne, c'est le '3 ans' qui affiche désormais un rendement négatif (-0,002%).

Petite tension en revanche sur les taux longs avec un Bund qui affiche ce soir 0,94% sur '10 ans' contre 0,87 à 0,88% la veille et l'OAT française repasse de 1,20% à 1,24%... et le '10 ans' US grimpe de 7Pts de base à 2,41%.

Les spécialistes des marchés de taux ont assez vivement réagi aux chiffres du jour contrairement à Wall Street (resté stable entre l'ouverture et 18H).
Les T-Bonds US ont été clairement plombés par la forte hausse surprise de l'indice ISM manufacturier (de 57,1 vers 59,0 au lieu d'une stabilisation attendue).
Dans le même temps, les dépenses de construction en août aux USA ont été annoncées à +1,8% (contre -1,8% au mois de juillet)... mais le secteur immobilier US montre plusieurs signes de faiblesse.

S'agissant des indicateurs 'macros' du jour en Europe, le recul de 0,1% des prix à la production industrielle dans la zone euro entre juin et juillet n'a pas eu d'incidence sur la tendance... pas plus que la remontée de 0,3% du chômage en Espagne (les 'bonos' sont passés de 2,26 à 2,28%).
NB: l'Espagne a profité de l'appétit effréné pour le risque émettre des emprunts à 50 ans (presque de la 'rente perpétuelle') autour de 4%.

L'incertitude reste de mise concernant de nouvelles mesures de la BCE pour sortir de l'atonie économique en zone euro et écarter la menace de déflation, après le package de dispositions prises en juin dernier.

Si son gouverneur Mario Draghi attend de voir leurs premiers résultats, il n'a cependant pas, on le sait, fermé la porte à d'autres coups de pouce à l'occasion de la réunion des présidents des banques centrales à Jackson Hole.

Pour l'heure, 'l'importance de la réunion jeudi de la BCE bloque les nouvelles initiatives', résumaient les équipes de Barclays Bourse.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI