Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Tension sur les taux en Europe, embellie sur T-Bonds

Marché : Tension sur les taux en Europe, embellie sur T-Bonds

tradingsat

(CercleFinance.com) - Un mouvement de bascule -un arbitrage- transatlantique s'opère en faveur des T-Bonds et au détriment des Bunds à la veille d'un long weekend (Independance Day) aux Etats Unis... et après des 'stats' américaines un peu décevantes.

Le 'spread' Bund VS T-Bonds US se contracte fortement puisque le '10 ans' US se détend symétriquement de 5Pts de base à 2,37% alors que la dette allemande se dégrade de 5Pts à 0,85% (153Pts contre 163Pts la veille).
Le Bund a même chuté jusque vers 0,905% en intraday.
Les OAT et le '10 ans' belge se tendent également de 6Pts de base à 1,3050% et 1,335%.
Plus au sud, la tension est également palpable avec +4Pts de base sur les 'bonos' et les BTP italiens à 2,305 et 2,33% respectivement.

Assez paradoxalement, alors que plus rien ne semble pouvoir différer la tenue du referendum en Grèce (la France et L'Allemagne sont en opposition frontale sur la manière de dialoguer avec Athènes... et c'est la 'ligne dure' de Merkel qui l'emporte à 100%), le '10 ans' grec s'est détendu sous les 15% (à 14,81% contre 15,12% mercredi).

Les OAT françaises n'ont nullement tressailli lors de l'émission de 7,995MdsE (presque 8MdsE, en haut de fourchette) par l'Agence France Trésor sur les marchés financiers.
Dans le détail, AFT a placé 4,554MdsE à échéance 10 ans avec un taux de 1,30% (contre 1,28% il y a 1 mois... juste au moment où les marchés obligataires venaient de subir une lourde correction).

Pour justifier la petite embellie sur les taux longs US, les chiffres publiés à 14H30 puis 16H ont été jugés plutôt médiocres: l'économie américaine a créé un peu moins d'emplois que prévu en juin.

Selon le Département du Travail, 223.000 postes non agricoles ont été créés le mois dernier, alors que le consensus s'établissait plutôt aux environs de 230.000 (ces chiffres sont très proches de ceux publiés la veille par ADP la veille).

Des chiffres 'NFP' en demi-teinte qui ne devraient pas faire revenir la Réserve fédérale sur ses projets de relèvement des taux d'intérêt, que bon nombre de stratèges attendent dès le mois de septembre.

D'autant que le taux de chômage des Etats-Unis est retombé de 5,5% à 5,3% le mois dernier, là où les économistes n'attendaient en moyenne qu'une baisse de 0,1 point à 5,4%.

Plus décevant encore, les commandes à l'industrie ont chuté de -1% après -0,7% en avril... la faiblesse du secteur des transports a fait la différence à la baisse, mais la tendance devrait s'inverser après le salon aéronautique du Bourget.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI