Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Se remet de sa séance difficile de la veille

Marché : Se remet de sa séance difficile de la veille

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les Bourses européennes se remettent bien d'une séance difficile la veille, à la faveur d'une première estimation de la croissance de bonne facture dans la zone euro en début d'année, en particulier pour la France.

Lisbonne prend 1,3%, Paris et Milan 1,2%, devant Francfort et Madrid (+0,8%), Londres et Amsterdam (+0,7%), Bruxelles (+0,6%) et Zurich (+0,4%). A New York mardi, le Dow Jones a cédé 0,2% et le Nasdaq 0,3%.

'Les marchés d'actions ont souffert d'un vif regain de tensions sur les taux obligataires, qui ne doit pas faire oublier qu'en absolu, ils restent historiquement très bas (proche de 1% pour le 10 ans français et 0,70% pour le 10 ans allemand)', comme le souligne Barclays Bourse.

'Cette remontée est même saine et pourrait valider l'abandon du scénario déflationniste redouté par certains et la convergence de croissance (à terme ?) entre les Etats-Unis et l'Europe', renchérit-il, notant que la première estimation du PIB français va dans ce sens.

En effet, l'économie française a augmenté de 0,6% au premier trimestre 2015, après une stabilité au quatrième trimestre 2014, une progression qui s'est appuyée notamment sur des dépenses de consommation des ménages en hausse de 0,8%.

Plus largement, le PIB de l'ensemble de la zone euro s'est accru de 0,4% sur les trois premiers mois de l'année, étant précisé que l'Allemagne - ordinairement locomotive de la zone - a enregistré un ralentissement de sa croissance à 0,3%.

'L'économie globale est en train de bénéficier d'un choc reflationniste provoqué par la chute des prix du pétrole, par un nouvel alignement des parités de change qui donne plus d'oxygène à la zone euro et par la faiblesse des taux de financement', estime Oddo Securities.

Selon lui, ce contexte est propice à deux décollages : celui des taux directeurs de la Fed et celui de la croissance européenne, 'qui est sur le point de bénéficier pour la première fois depuis la crise financière d'une véritable reprise du crédit bancaire'.

De l'autre côté de l'Atlantique, les opérateurs prendront connaissance cet après-midi des ventes de détail et des prix à l'importation pour le mois d'avril, puis des stocks des entreprises en mars et des stocks hebdomadaires de pétrole.

Sur le plan des valeurs, Deutsche Telekom avance de 0,8% à Francfort, à peu près en ligne avec le DAX, après la présentation de résultats de premier trimestre plutôt meilleurs que prévu, dopés notamment par la vigueur du dollar face à l'euro.

RWE ne grappille pour sa part que 0,4%, les trimestriels du groupe énergétique s'étant accompagnés de perspectives annuelles résolument prudentes, toujours à cause de la sortie progressive de l'Allemagne du nucléaire et de la faiblesse des prix de l'électricité.

A la Bourse de Paris, Bouygues (+2,8%) et Vivendi (+2,1%) figurent dans le peloton de tête du CAC40 après leurs résultats trimestriels respectifs, tandis qu'EDF (+1,1%) évolue avec la tendance de marché à la suite de son point d'activité.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...