Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Se remet de la correction de vendredi

Marché : Se remet de la correction de vendredi

tradingsat

(CercleFinance.com) - En dépit du recul affiché par les indices asiatiques, les places européennes commencent la semaine de bonne humeur et se remettent de la correction de vendredi liée à l'inquiétude au sujet de l'Ukraine.

Lisbonne grimpe de 1,3%, Paris, Madrid et Milan de 0,8%, Londres et Bruxelles gagnent 0,4%, Amsterdam 0,3% et Zurich 0,1%, mais Francfort cède moins de 0,1%. Wall Street a pris 0,2% vendredi, mais Tokyo a perdu 1% ce matin.

'Les investisseurs ont été déçus par les chiffres du commerce extérieur chinois qui ont montré une baisse inattendue des exportations en février, faisant ressortir un déficit commercial rarissime pour la Chine', avance Saxo Banque pour expliquer le recul des places d'Asie.

De plus, la croissance du PIB du Japon a été révisée en baisse à 0,2% au quatrième trimestre 2013 par rapport au troisième, à comparer à 0,3% en estimation préliminaire, une révision tirée par les composantes de la demande intérieure.

'Les marchés actions font preuve d'une grande solidité. Malgré des révisions toujours à la baisse des prévisions de BPA et quelques nuages - comme les risques ukrainien ou des émergents -, le S&P 500 est sur un plus haut historique', souligne néanmoins Aurel BGC.

'Comment expliquer cette résistance des actifs risqués ? Certains membres du FOMC évoquent un risque de 'bulle'. De fait, lorsque la hausse des marchés s'explique seulement par les 'liquidités', le risque de 'bulle' n'est pas loin...', note toutefois le bureau d'études.

Au chapitre des données économiques, a été publiée, ce lundi matin, la production de l'industrie manufacturière française qui a rebondi de 0,7% en volume au mois de janvier après une stabilité en décembre 2013.

Randstad avance de 2% à 45,5 euros à Amsterdam, soutenu par UBS qui relève sa recommandation de 'vente' à 'neutre' avec un objectif de cours maintenu à 44 euros, après une sous-performance récente du titre du groupe de ressources humaines.

GSK progresse de 1% à 1.670 pence à Londres, le laboratoire pharmaceutique ayant réussi son renforcement au capital de sa filiale indienne, à l'issue d'une offre sur les actions de celle-ci, offre annoncée en décembre dernier.

A Paris, Bouygues (+8,9% à 32,8 euros) et Iliad (+12,7% à 213 euros) tiennent le haut du pavé alors que les deux groupes négocieraient un important transfert de fréquences. Le titre de la maison-mère de Free profite en outre de résultats 2013 de bonne facture.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...